Chthonian stars

Publié le par Patate des ténèbres

Cthonian stars est un supplément de contexte pour le système de jeu Traveller, de Gareth Hanrahan. Le jeu en lui-même est en fait un support pour différents univers classiques de science-fiction, à base de D6, de caractéristiques et de compétences. Plutôt bien fichu, il a son public et offre une variété intéressante d'univers futuristes. Cela étant, Traveller se pose comme un petit concurrent de Star wars ou les différentes moutures de Star trek, c'est à dire que cela reste de la sf old school, avec peu de profondeur, mais toujours beaucoup de fun, ça n'empêche pas.

 

Bref, Cthonian stars est donc univers futuriste, où l'Humanité avec le grand H est enfin parvenue à s'unir, tout du moins économiquement parlant, c'est déjà ça. La grande conquête de l'univers commence... Oui enfin commençons par le système solaire, nous sommes en 2159, et manque de bol, les héritiers de Hubble ont détectés un corps céleste approchant du système et semblant influencer tout plein de choses bizarres, inexpliquées, voir, surnaturelles. Avec l'approche de la Cthonian star, ce sont les Grands Anciens du Mythe de Cthulhu qui débarquent... Euh oui, comme dans Cthulhutech.

La principale différence entre les deux jeux, pour moi, est que l'aspect Evangelionesque de Cthulhutech a ici été gommé, tout comme la possibilité de jouer des taggers. J'ai rapidement comparé Cthonian stars à une sorte de Chill futuriste, car les personnages sont des humains ordinaires, travaillant pour le CMU, le Conseil Mondial Unifié. Ils affronteront donc moultes bestioles cthulhiennes, avec des équipements futuristes mais ordinaires. Il y a peu d'occultisme, en tout cas rien qui ne soit transposé dans un contexte sf, l'ensemble se veut un poil hard science avec beaucoup de descriptifs de vaisseaux et d'équipements.

En fait, Cthonian stars pourrait gommer les quelques faux-pas de Cthulhutech, si ce n'était que le système de Traveller ne fait franchement pas rêver. Je mène à Eclipse Phase et Fading suns, et mes joueurs habituels ont passé un bon moment à tester Cthonian stars, mais se sont clairement ennuyés dans un univers un peu trop rétro, auquel ils préfèrent Star wars, plus parlant pour tous. Quoiqu'il en soit, le supplément Cthonian stars est bien ficelé, il fait un peu plus de 200 pages, avec un contexte bien ficelé et tout ce qu'il faut pour se lancer dans une nouvelle forme de chasse aux créatures du Mythe.

Ah oui, pour ceux qui souhaitent continuer l'aventure Cthonian stars, l'éditeur Wildfire a publié une nouvelle mouture du livre de règles sous le nom de The Void, qui est le départ d'une toute jeune gamme détachée du système Traveller.

Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

Monsieur Manshoon 07/05/2014 08:47

je ne comprend pas bien la ligne éditoriale de Wildfire, ils publient encore pour Cthulhutech, transforment un jeu à peine né en un autre... On voit qu'ils ont une thématique récurrente, mais appliquée de manière éparse.