Chocolatl, de Günter Burkhardt!

Publié le par Patate des ténèbres

Chocolatl, de Günter Burkhardt et publié par Quined Games est un jeu de ressources à la teutone, dont l'action se déroule à l'époque des Aztèques. Ici, points de cigares cubains, de moutons ou de cristaux de tybérium, c'est la fève de cacao qui vous fait gagner!

Bon alors, Chocolatl. Le système est très simple, à base de mises de cartes sur six lieux différents, les deux ou trois meilleurs scores gagnent des points de victoire, des cartes supplémentaires ou quelques bonus sur leurs mises suivantes. Une partie se déroule en sept rondes, c'est donc assez rapide, les possibilités de jouer en mode chacal restent plutôt réduites, les tours passant rapidement, et étant peu nombreux, difficile d'élaborer des stratégies de blocage.

Honnêtement, c'est un bon petit jeu, bien fait et joliement illustré. C'est par contre d'un classicisme total et les ludophiles recherchant des choses originales, nouvelles et totalement branchouilles devront aller voir ailleurs!

 

Un exemple de ronde:

Pour la première ronde, chacun joue deux cartes pour chacun des sites sur le plateau. Sur Chocolatl, c'est Bleu qui remporte le personnage de Chocolatl, lui donnant 1 point de victoire et lui permettant de remporter toutes les égalités. Le Vieil homme inflige un malus de 1 sur tous les autres sites, c'est Orange qui se le coltine.

 

Sur le champ de récolte des fèves de cacao, Bleu et Marron obtiennent les dés blancs avec les meilleurs scores, Orange doit se contenter de 1 point de victoire.

 

Dans la cité de Tenochtitlan, Orange choisi de bâtir une cabane, pose un cube et gagne un bonus de +1 sur les offrandes. Marron obtient le dé noir, qu'il pourra utiliser une seule fois pour booster une offrande.

 

Pour la pyramide de Cholula Orange et Marron font les meilleures offrandes et posent chacun deux cubes, car la différence de leurs mises est supérieure à trois points.

 

Pour la préparation de la boisson cacaotéeBleu marque 8 points de victoire, Orange en marque 4.

 

Enfin sur le terrain de Tlachtli, Marron remporte la carte cacao à 11 points, Orange celle à 7.

On le voit dés la première ronde, les possibilités de bloquer les autres joueurs ou euses sont pratiquement impossibles. Il faut partager ses mises entre ce qui rapporte le plus de points de victoire, c'est à dire le champ de récolte, la pyramide et l'atelier de préparation, tout en essayant de récupérer les dés noirs du village et les cartes du Tlachtli. Je classe donc Chocolatl dans la catégorie non péjorative des jeux familiaux, plus destinés à initier des nouveaux venus, que pour des parties entre amoureux des jeux de plateau, qui pour le coup vont s'ennuyer un peu si personne n'a de bonnes blagues pour alterner avec les rondes.

Publié dans Les Jeux de plateau

Commenter cet article

Miss Jupitznic 31/07/2014 18:49

en parlant de précolombien, j'ai pu essayer Tzolkin et c'est vraiment un très bon jeu que je te recommande!

Monsieur Manshoon 19/06/2014 10:35

Il ne faut pas le prendre comme un jeu de blocage mais il est bien conçu pour du familial avec le vieil oncle et les neveux turbulents.