Heart of the enemy, pour Spelljammer!

Publié le par Patate des ténèbres

http://rpg.drivethrustuff.com/images/44/17250.jpg

Suite officielle de Goblin returns, écrit par Rick Swan, Heart of the enemy est une grosse aventure, facilement transformable en campagne épique et dont le thème est le début des secondes Unhuman wars. Le supplément est fait pour un groupe de niveau 8 à 11, bon, avec deux ou trois personnages équipés de neurones, un peu de jugeote et une bonne préparation, un groupe de quatre à six niveau 5 ont de bonnes chances de succès. J'ai fais jouer des niveau 3, c'était un peu difficile face aux big méchants, mais ma foi, la campagne est vraiment intéressante, ce serait dommage de louper le big monstros de fin!

En fait, comme souvent avec les suppléments pour Spelljammer, derrière une mise en page d'un autre temps et des morceaux de scénario, il y a une vraie mine d'or rôlistique. Peu épais avec une grosse police de caractères, le supplément typique rivalise sans mal avec des choses denses et fouillées d'aujourd'hui. Il faut s'investir, passer plus de temps sur les pns, mais au final, un MD expérimenté pourra facilement broder une campagne complexe à partir du matériau de base.

Heart of the enemy ne déroge pas à la règle, avec une succession d'aventures où la tension et les dangers suivent une progression propre à stresser le plus zen des moines. Je ne vais pas spoiler, même après plusieurs décennies, mais l'émergence d'une force nouvelle parmi les gobelinoïdes, et la gentille promenade au beau milieu de ce côté obscur des Sphères Connues offre des opportunités d'intrigues illimitées.

Après coup, en découvrant la gamme Planescape et ses suppléments incroyablement inspirants, j'ai toujours regretté de ne pas avoir eu le même traitement pour Spelljammer, sorti plus tôt. Mais je vous assure qu'en menant une campagne comme Heart of the enemy, qui fut d'ailleurs la dernière de la gamme, il n'y a rien à envier à des trucs comme Dead gods ou Faction war... Oui enfin si, on peut envier ces deux-là tout de même!

Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

Orochimarrant 31/07/2014 18:41

Planescape a surtout bénéficie d'une équipe de designers quand le côté graphique comptait plus qu'aux débuts du jdr. On sent en tout cas l'écart énorme qui existe pour deux gammes que je considère aussi comme d'égales qualité.

Monsieur Manshoon 31/07/2014 18:29

ce fut en effet le dernier supplément d'aventures pour spelljammer. Je trouve les deux dernières séquences pratiquement impossibles à réussir si le groupe n'a pas déjà joué beaucoup dans le setting. Le witchlight marauder est vraiment une sale bête.