Aux mains de l'ennemi - Cycle Honor Harrington

Publié le par Patate des ténèbres

Septième tome du cycle sur Honor Harrington, de David Weber, Aux mains de l'ennemi est à mon goût un poil plus faible dans le style que les précédents ouvrages. On reprend la situation de conflit entre Havre et Manticore, mais cette fois-ci, Honor est capturée, et condamnée à mort par la Citoyenne Secrétaire à l’Information Cordelia Ransom. Bien entendu, elle parvient à s'échapper de Hadès, le monde-prison Klingon... euh non, Havrien. Mais elle est officiellement déclarée morte, avec en prime un bras en moins (mais après elle va mieux).

Bon, comme je le précisais avant, ce septième roman est un poil moins bon, avec des méchants très caricaturaux et encore plus faibles qu'auparavant. Honor, même dans une situation pas du tout glop domine toujours, elle est super-forte, etc... Comme souvent, les seconds couteaux rattrapent une description monolithique de l'héroïne, souvent en se sacrifiant pour elle. J'ai souvent la sensation que David Weber est impatient de décrire des manoeuvres et tactiques spatiales, et dans ce cas-là d'une manière froide et objective, alors que les séquences humaines sont au pire poussives, au mieux légèrement déshumanisées.

Attention cependant, je donne peut-être un ressenti négatif sur ce bouquin, mais l'auteur est très bon, et son cycle Honor Harrington est un must-have pour ceux qui ont des rayonnages de figurines de vaisseaux prenant la poussière! La lecture est toujours agréable, même si dans ce tome, Honor s'en prend un peu beaucoup sur les épaules, et la traduction est plaisante. Donc pour les fans, ne boudons pas ce plaisir! Pour ceux qui ne connaissent pas, mieux vaut commencer par le commencement et découvrir Honor Harrington, une bien intéressante héroïne.

Publié dans Les Bouquins

Commenter cet article

orochimarrant 26/10/2014 09:07

je n'en suis qu'au début, et les scènes de bataille sont bonnes!