Queen of the Demonweb pits [Planescape style]! #1

Publié le par Patate des ténèbres

Queen of the Demonweb pits!!!

Euh, non... je la refait... Queen of the Demonweb piiiiiits!!!

Monsters Queen Of The Demonweb Pits

... Non parce que la nostalgie des vieux modules, là-haut le Q1 de Messieurs Gary Gygax et David Sutherland, c'est une bonne chose, et merci à eux pour le concept de base, mais côté illustrations, les normes ont un peu changées.

 

Enfin voilà! Queen of the Demonweb pits est la conclusion d'une longue campagne dans l'univers de Greyhawk, qui incluait géants, kuo-toa et drow. Réputé pour être impossible à terminer, ce module opposait à l'origine un groupe d'aventuriers à... Lolth. Oui oui, elle n'était alors qu'une Demi-déesse, mais tout de même, il fallait vouloir y aller, en sachant qu'avant de l'atteindre, il fallait tout d'abord se fader le donjon planaire de la mort (qui tue), le fameux demonweb pits. Après quelques reéditions, mises à jour et refonte du bidule... C'est toujours difficilement jouable, à en devenir ridicule même face au nombre d'aventuriers abominablement massacrés, et aux litres de boissons gazeuses ingurgités!

Avec le développement de la gamme Planescape, bien des choses qui semblaient impossibles aux vieux briscards sont devenues... Encore plus impossible... Oui mais d'autres approches sont devenues possibles. En se basant sur le coeur du module originel, voici donc Queen of the Demonweb pits à la sauce Planescape.

 

La Veille éternelle de Trose l'indéfectible

Vipère bleue est une Tieffeline d'ascendance abyssale, Guerrière niveau 12 et membre des Marqués, elle est jouée par Florence.

Marconi est un Humain du Prime, apparemment de noble lignage, Roublard niveau 8 et Magicien niveau 6, il est membre des Extérieurs, c'est Marc qui l'incarnera.

Hyato de Sylvania est un Homme-bête de la Terre sauvage, Barbare niveau 15 et membre des Sauvages, il est joué par Pierre.

Diomèdea est une Olympienne, Prêtresse d'Athena niveau 12 et membre de la Libre Ligue, elle est incarnée par Ghislaine.

 

Appelés par Voyageuse-des-étoiles, une alliée de longue date, dans la cité outreterrienne de Kybru-la-tonnante, les Arpenteurs se retrouvent en de chaleureuses effusions dans la taverne de l'Ogre Shelk, le Poney porteur d'ogre. Le bourg, qui était jadis une Cité-portail vers une dimension désormais oubliée, n'abrite guère plus d'une centaine d'individus vieillissant, et faisant le négoce de différentes plantes rares poussant en abondance aux alentours. Les Arpenteurs connaissent bien ce lieu, et décideront d'attendre leur amie en devisant avec Shelk et les cinq filles, servantes à la taverne.

Un souffle violent dans la rue principale annoncera l'arrivée de la vieille aventurière, née dans le Prime, et ne se déplaçant qu'à bord d'une nef volante aux voiles chamarées. Les plus jeunes viendront se saisir des cordages qu'elle leur lancera depuis le pont, les plus âges salueront. Voyageuse-des-étoiles descendra souplement le long d'une corde, lancera un sac rempli de babioles pour les enfants, puis raccompagnera les Arpenteurs dans la salle commune de la taverne, où un vin chaud et de couleur jaunâtre lui sera immédiatement apporté.

C'est tout en sirotant sa boisson à l'odeur exotique qu'elle expliquera avoir eu des visions au sujet d'un ancien compagnon d'aventure, un Prêtre de Lathandre nommé Trose l'indéfectible. Disparu depuis deux décennies sans que quiconque ne puisse fournir la moindre information sur sa dernière quête. Il y a quelques jours, peu après avoir secouru quelques pèlerins vénérant Lathandre, les visions sont arrivées, montrant Trose assis en tailleur au milieu de brumes grises, des silhouettes floues semblant lui crier après. S'ensuit une succession d'images épouvantables, qu'elle aura reliée aux Abysses, et plus précisément au domaine de la déesse Lolth.

Les Arpenteurs lui avoueront presque en même temps qu'ils ne sont pas vraiment motivés pour descendre au sein des Abysses, mais Voyageuse-des-étoiles leur apprendra que le Royaume Elyséen de l'Aube glorieuse, domaine de Lathandre, a depuis longemps offert à d'intrépides Arpenteurs une récompense en échange d'informations sur le devenir de Trose. Sans parler d'un pécule, tous sauront combien le Dieu de l'Aube est puissant à travers les Plans du Conflit. Ils discuteront brièvement et se mettront d'accord pour se rendre jusqu'à Maudith, la sinistre Cité-portail des Abysses.

 

Voyageuse-des-étoiles les remerciera chaleureusement et les fera embarquer à bord de Coque de noix, son navire volant qui leur fera survoler l'Outreterre, en direction de régions arides, brûlées, et où l'influence abyssale se fait sentir. Maudith n'a rien d'accueillant, mais Vipère bleue dira connaître quelques individus presques recommandables, pouvant en tout cas êtres payés en échange de services.

Les Tanar'ri sont nombreux dans les ruelles crasseuses de la Cité-portail, une grande bataille de la Guerre sanglante semble devoir mobiliser plusieurs hordes démoniaques, sous le commandement de plusieurs Seigneurs abyssaux. La proximité des uns et des autres transforme la ville en champ de manoeuvre, et les échauffourées sont nombreuses. Les Arpenteurs devront engager plusieurs fois le combat contre de puissants démons surexcités, mais parviendront toutefois à en esquiver d'autres. Ils aborderont finalement un babau qui se présentera comme étant Mykranos, il aura entendu la rumeur, comme quoi quelques étrangers cherchaient à savoir où un prêtre du Seigneur de l'Aube avait bien pu se perdre au sein des Abysses. Contre un coeur de rubis, il acceptera de le leur révéler.

Bien qu'ils ne seront pas du tout enchanté d'avoir à faire avec un Tanar'ri supérieur, les Arpenteurs accepteront d'aller chercher un coeur de rubis, l'autre nom pour désigner le coeur d'un démon majeur, aussi redoutable que le Babau. En évitant de se faire assassiner à chaque coin de rue, ils finiront par trouver un Molydeus, un Tanar'ri gardien d'une importante stature au sein de l'étrange hiérarchie de cette espèce. Le démon est en train de fouetter plusieurs habitants à l'aide d'un fouet voleur de vie. Diomèdea incante un Requiem des démons (Pr5 - Guide du voyageur planaire) et parvient à passer la pourtant bien grande résistance à la magie du Tanar'ri! Le Molydeus est étourdit, son sang se mets à bouillonner, tandis que Vipère bleue et Hyato attaquent de concert, accomplissant un parfait enchaînement de parades et de coups puissants, bloquant les coups du fouet voleur de la vie mais aussi ceux d'une hache dansante. Marconi ne peut employer efficacement sa magie dans cette région, mais utilise une potion de feu d'enfer pour incinérer la tête serpentine du Molydeus. Le combat se révèle particulièrement rude, et Vipère bleue est grièvement blessée. Malgré tout, Hyato arrache le coeur de rubis du démon, et le groupe s'esquive avant des représailles.

Mykranos honorera sa part du marché, ce qui surprendra les Arpenteurs, mais le Babau aura entendu parler de leur combat contre un Molydeus, et préfèrera ne pas risquer sa vie contre de simples mortels. Il leur apprendra que Trose de Lathandre a été vu il y a quelques temps déjà en train de franchir un passage vers la Fosse aux Toiles démoniaques, mais que depuis lors, nul ne l'a revu. Le passage le plus simple à emprunter se trouve dans la Tour branlante, dans le quartier des rigoles débordantes. Il leur fournira même la clé pour l'ouvrir; Un collier d'entrailles séchées pour chacun. Concernant  la raison d'un tel périple en solitaire, Mykranos avouera ne pas en savoir plus, sauf qu'il traquait des créatures exotiques.

 

Pénétrer dans les Abysses est toujours particulièrement aisé pour ceux qui arpentent les Plans Extérieurs depuis longtemps. La soixante-sixième strate abyssale, Domaine de Lolth, n'est accessible qu'en traversant son labyrinthe, un lieu empli de créatures mortelles, et donnant dit-on sur de nombreuses réalités que la Déesse-araignée convoite. De nombreuses créatures du Plan Matériel Primaire sont ainsi capturées, leurs mondes ravagés par les armées de Lolth, et la Fosse aux Toiles démoniaques est autant un rempart qu'une fosse à esclaves.

 

Le dédale alterne les salles aux parois maçonnées d'une pierre translucide et à travers lesquelles sont visibles les âmes des suppliants des Abysses, et de longues galeries faites de brumes nauséabondes, où règne une épaisse pénombre neutralisant la plupart des moyens magiques pour susciter la clarté.

Etrangement, les Arpenteurs ne croiseront que très peu de Tanar'ri, ils se heurteront par contre à des créatures originaires du Prime, mais déformées par les forces abyssales. Diomèdea estimera qu'en étant seul dans un tel environnement, Trose n'aura certainement pas dû s'éloigner de beaucoup. Ils auront découverts plusieurs espaces dimensionnels abritant des monstres agressifs, et utiliseront leur Boussole Pointe-vie pour rechercher le Prêtre de Lathandre.

Ce n'est qu'après l'équivalent de deux jours qu'ils découvriront enfin un espace secret, où un individu est assit en tailleur, immobile tel une statue, au milieu de brumes plus sombres que dans les galeries. Il ne répondra pas aux appels, mais sera clairement vivant.

Trose ne peut pas bouger, et tandis que les Arpenteurs chercheront sûrement à comprendre quelle malédiction s'est abattue sur le Prêtre de Lathandre, ils remarqueront des formes indistinctes dans la brume, exactement comme dans les visions décrites par la Voyageuse-des-étoiles. Redoutant des Tanar'ri, Vipère bleue brandira sa Grande buveuse et ordonnera aux autres de rester en arrière. Ses sens ne percevront aucune force démoniaque, mais elle restera aux aguets, le temps de découvrir une cage, façonnée de barreaux magiques d'un noir de jet, mais ayant la texture du métal. A l'intérieur, cinq femmes dépenaillées et visiblement épuisées regarderont l'Arpenteuse avec effroi. Celle aux cheveux blonds s'agenouillera derrière les barreaux et suppliera Vipère bleue de les épargner, l'une d'elle, la brune, est la fille aînée d'un riche négociant de Thorace, en échange de leur liberté, une récompense sera offerte.

Méfiante, Vipère bleue décidera de discuter avec ses compagnons. Connaissant les vilaines habitudes des habitants de Thorace, Marconi se refusera à libérer les donzelles, sa magie ne fonctionnant pas correctement en ce lieu, il admettra ne pas pouvoir lire leurs âmes, mais il prônera la méfiance. Hyato sera d'avis de réveiller le prêtre, et lui enverra d'ailleurs une pluie de mandales qui ne suffiront pas. Diomèdea, malgré la clé de pouvoir d'Athéna, ne pourra utiliser sa divination, mais sera d'accord pour d'abord réveiller Trose de Lathandre.

Marconi connaît une technique pour partager la transe d'autrui, il admettra l'avoir utilisée pour s'approprier des connaissances secrètes, directement dans l'esprit de riches marchands, sur son monde natal. Vipère bleue proposera de monter la garde, tandis que Marconi et Diomèdea iront chercher la conscience du Prêtre. Hyato ira surveiller les cinq femmes, suspectant quelque chose de leur nature, mais ne parvenant pas à identifier la raison de son malaise.

Marconi guidera sa compagnonne à travers un autre genre de dédale, celui de l'esprit du Prêtre. Des formes effroyables, dotées de longues griffes et de crocs, les attaqueront à maintes reprises, au sein de ce qui semble être une forêt brumeuse, illuminée par deux lunes rouges. Marconi possèdera toujours ses Mordantes, et les dagues damasquinées d'argent sembleront violemment affecter les monstres. Bien que sa mgie ne fonctionne pas en ce lieu, Diomèdea jouera de sa masse d'arme en or massif, Sagesse martiale, qui projeterra des éclairs de lumière dispersant la majorité des créatures approchant de trop.

Par le passage qu'ils auront emprunté pour découvrir Trose, Vipère bleue entendra des bruits de pas, puis apercevra six Khaasta approcher. Visiblement égarés dans la Fosse aux Toiles démoniaques, les mercenaires semblent avoir combattut récemment, mais représenteront un trop grand challenge pour la Guerrière seule.

File:Khaastafemale.jpg

Ratant son jet de Discrétion, elle attirera vers elle mes sauriens qui brandiront leurs armes, et pénètreront dans l'espace dimensionnel où se trouve Trose et les autres Arpenteurs. Les femmes captives se mettront à hurler, appellant à l'aide sans trop savoir qui arrive. Hyato cherchera à les faire taire, et perdra tout contrôlen hurlant sur les jeunes femmes en tirant sur les barreaux. Trop tard, il notera les yeux rouges des donzelles, et les canines révélées par leurs lèvres retroussées. Grâce à sa force de berserk, il aura fragilisé la cage et deux femmes bondiront sur lui, se changeant en lycanthropes. Faisant pousser ses propres griffes, Hyato tentera d'éviter les morsures des créatures, il tentera d'en retenir une troisième, mais se fera éventrer. Les monstres se précipiteront vers le passage menant vers le labyrinthe de Lolth, mais se heurteront aux Khaasta, qui bien que surprit, auront leurs armes en main. Vipère bleue esquivera le combat, s'inquiétant plus pour Hyato qui ne répondra pas à ses appels. Un coup bien placé de Grande buveuse décapitera une louve-garou et transmettra sa sauvagerie à la Tieffeline, mais la tête n'aura même pas finie de rouler que des filaments de chair viendront la ressouder sur le corps du monstre. Deux Khaasta feront la même constatation avant de mourir égorgés.

Dans l'esprit de Trose, les choses s'amélioreront: Marconi et Diomèdea auront finalement trouvé un château isolé sur un pic rocheux et dominant la forêt brumeuse. De nombreux monstres les auront suivi jusqu'aux portes, et malgré les obstacles jetés sur leur chemin, rien ne semblera pouvoir contenir la progression des créatures. Fort heureusement, les deux compagnons auront atteint une salle centrale, où Trose de Lathandre se tient, à bout de force, bien plus âgé que sa forme physique, et cherchant le réconfort d'un grand feu brûlant dans un âtre aux dimensions imposantes.

Bénéficiant d'un bref répit, Diomèdea demandera des explications au Prêtre, qui leur parlera d'une quête lui ayant fait pourchasser cinq soeurs, de terribles lycanthropes ayant servie Lolth durant sa conquête d'un monde du Prime, et ayant reçu de la déesse des dons maléfiques. Sa traque le mena en de nombreux lieux, mais c'est ici, dans la Fosse aux Toiles démoniaques, alors qu'elles tentaient d'emprunter un portail les ramenant chez elles, qu'il parvint à les capturer. Malheureusement, les créatures s'avérèrent trop puissantes pour lui, et il fut contraint de les sceller dans une cage mystique, puisant dans ses forces vitales, mais également dans les leurs. A terme, Trose espère mourir en les entraînant avec lui vers un destin funeste.

Le Prêtre se montrera soudain inquiet, et murmurera que les Soeurs Yedzini viennent de se libérer. En un clin d'oeil, Diomèdea et Marconi se retrouveront dans leurs corps, tandis que Trose reprendra vie, écarquillant les yeux face au massacre que provoquent les lycanthropes.

Hyato reprendra conscience, puisant dans ses fétiches de quoi se soigner. Les effets pervers déformant la magie curative dans ce lieu laisseront des traces de brûlures sur ses plaies, mais le Barbare se jettera dans la mêlée, retrouvant ses camarades.

Mais malgré leur puissance, les Arpenteurs ne parviendront pas à vaincre cinq louves-garous clairement imprégnées par les forces des Abysses, et accessoirement immortelles. Trose leur criera de les frapper avec les barreaux brisés de la cage, puis de les repousser à l'intérieur de celle-ci. Les Soeurs Yedzini chercheront à l'attaquer, mais les Arpenteurs interviendront, et après de nombreuses blessures, parviendront à les acculer contre les barreaux de la cage. Cette dernière se refermera tandis que Trose plongera de nouveau dans une torpeur, que même les rugissements de haine des monstres ne parviendront pas à briser.

 

Vingt ans durant, le Prêtre de Lathandre aura accompli son office, enfermé avec les créatures qu'il traquait au coeur des Abysses, sans moyen de fuir et en ayant conscience de mourir au moins en même temps qu'elles. Les Arpenteurs n'auront même pas eu le temps de le remercier pour son aide, ils soigneront leurs plaies les plus graves, puis retourneront dans la Fosse aux Toiles démoniaques, afin de trouver un passage pouvant les ramener en Outreterre.

 

 

 

 

Publié dans Les Jeux de rôles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monsieur Manshoon 01/01/2015 08:36

Les vieux modules ont la vie dur. J'avais joué sur l'édition queen of spiders, il est vrai que même avec des niveaux 10 (six en tout, tous avec compagnons d'armes puissants) et en jouant dans les Royaumes oubliés, nous avions échoué apparemment à mi-parcours, en secourant des nains sur un monde quelconque.

tortue stellaire 31/12/2014 13:06

un scénario impossible à réussir? ça dépend de ce que tu appelles réussir, car depuis plusieurs décennies, mes compagnons et mon prêtre de Saint Cuthbert nous rôdons à l'état de zombis dans ce foutu demonweb pit!