A Mighty fortress, pour AD&D!

Publié le par Patate des ténèbres

A Mighty fortress ! Voilà un bien agréable supplément pour AD&D 2nde édition, dans une gamme à couverture verte et lettrage doré… Oui, ce bon goût directement pioché dans les nineties ! La gamme, c’est Historical reference, qui englobera également l’époque carolingienne, les croisades, les Celtes, les Vikings, Rome, etc… A Mighty fortress aborde pour sa part la période comprise entre 1550 et 1650 en Europe. Oui, cette époque pleine de fun où l’on peut croiser Richelieu, la Reine Elizabeth, Francis Drake ou encore Cromwell. C’est également la période bénie du swashbuckling… Des pirates quoi ! Ah je vous le demande, qu’y a-t-il de mieux que de s’accrocher aux cordages d’un navire, un collant vert moulant et une petite moustache huilée, en riant comme un crétin, sans aucune raison ? Rien !

 

Bon alors, A Mighty fortress, est-ce que c’est bien ? Oui c’est bien ! Essentiellement, c’est du descriptif de la période historique, avec des chapitres pour chacune des guerres qui marquèrent cette époque. L’adaptation des règles de AD&D s’appuie beaucoup sur le Manuel complet du guerrier, la magie est bien entendue un peu réduite, et diviser en trois catégories qui auraient méritées un chouillat d’explications et d’exemples ; Si la magie blanche s’avère être les prémices de la science, et que des sorcières pratiquent la magie noire, la magie grise regroupe des choses pouvant être fascinantes, comme l’Hermétisme ou la Kabbale.

Comme l’on s’en doute, l’époque se prête aux combats, et de longues règles et descriptifs introduisent réellement les armes à feu, les passes d’arme et la classe d’armure composite.

 

La création de personnage se fait avec une table des nationalités, qui influence les croyances de départ. Le bouquin insiste sur l’importance de la religion, perçue différemment à cette époque, et le choix d’une nationalité peut ainsi fortement influer sur le développement du personnage. L’aspect religion a été très bien décrit, plus encore que les mousquets et les barbichettes taillées, c’est lui qui, à mon goût, donne vraiment sa saveur au supplément, et nous emmène dans un voyage en immersion.

Oui bien entendu, c’est AD&D, donc il y a des listes d’équipements, des armes et des kits ! Mais contrairement aux Manuels complets qui peuvent souvent se révéler pauvres et sans intérêts, la gamme Historical reference est le fruit d’un vrai travail de recherche, qui dans le cas de A Mighty fortress, donne un bel ouvrage.

Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

MissJupitznic 08/05/2015 10:27

Pour le côté swashbuckling, j'avais adorée 7 seas!

Gruumsh 24/03/2015 12:11

C'était une gamme bien cool, avec pas mal de doc mieux que les bouquins d'histoire-géo! Par contre ça demandait du boulot pour faire de vraies adaptations avec du dd.