Moreta, dragonlady of Pern, de Anne Mc Caffrey

Publié le par Patate des ténèbres

Plusieurs fois dans le reste de la ballade de Pern, le nom de Moreta est mentionné et l'on comprend que c'est LA figure légendaire du coin. Ce roman, la Dame aux dragons en français, nous décris donc la vie des habitants de Pern durant le sixième passage de l'étoile rouge, alors que l'essentiel des romans se déroulent durant le neuvième passage. C'est l'époque de Moreta, Dame du Weyr de Fort.

Le sixième passage doit se terminer dans quelques années, et contrairement à l'époque de Lessa et F'lar, Chevaliers-dragons et habitants de Pern ont longuement collaborés, et célèbrent la fin proche du sixième passage. L'heure est à la détente, ce qui contraste fortement avec les autres romans situés dans le futur, et où les Weyrs sont méprisés, affaiblis et où les traditions ont été oubliées.

Avec Histoire de Nerilka, la Dame aux dragons est classé dans l'époque dite de l'épidémie. Il s'agit là d'un évènement qui va menacer les anciennes colonies humaines du continent septentriona, un fléau amené par un félin du Sud, et qui va décimer la population. Moreta intervient avec les autres Chevaliers-dragons, mais l'ampleur du désastre pousse les Weyrs dans leurs limites. Moreta va s'illustrer en faisant une découverte capitale liée aux dragons et à leur capacité de voyager dans l'Interstice. On comprend la portée des actions de Moreta, pour en avoir vu les résultats avec Lessa et son vol légendaire, mais encore une fois, Anne Mc Caffrey nous offre ici un dénouement vraiment poignant.

 

Très bon roman, indépendant du cycle principal, la Dame aux dragons nous plonge dans une époque de l'Histoire de Pern où les choses sont différentes, c'est une période intermédiaire entre celle des colons arrivant avec leur technologie et qui s'adaptent à leur monde adoptif, et une ère de déclin suivie d'une renaissance. L'époque de Moreta est en quelque sorte l'apogée de la culture pernaise, le moment idéal où l'ancien s'est mélangé au présent, et où se prépare un avenir paisible après la chute des fils. C'est cette atmosphère qui est retranscrite à mes yeux, et qui fait que les évènements tragiques sont encore plus marquant.

Du grand Anne Mc Caffrey donc.

Publié dans Les Bouquins

Commenter cet article

MissJupitznic 08/05/2015 10:25

C'est celui que je n'ai pas encore lu! ça donne envie.

Monsieur Manshoon 20/04/2015 21:37

J'avais été bien plus touché par ce roman que par les autres.

orochimarrant 19/04/2015 23:13

pas le plus intéressant à mon avis, mais pas mal pour les émotions!