Les mondes émergés - petite intro

Publié le par Patate des ténèbres

"Il vint finalement un temps durant lequel bien des peuples découvrirent au même moment, où peu ou proue, l'existence de l'Océan fluidique, un sub-espace constitué de courants, de phénomènes quantiques et autres choses cosmiques et merveilleuses. La découverte fit grand bruit d'un bout à l'autre du Grand espace. Bien entendu, Molok et divers Gayd de Shi'no'see maîtrisaient déjà depuis fort longtemps les arcanes de l'hyper-poussée, méthode certes brutale pour aller d'un système planétaire à l'autre, mais Ô combien pratique. Mais nous étions dans une ère globalement dominée par des castes férues de communication de masse, de contrôle mémétique et autres outils des élites. Il fut donc décidé que l'Océan fluidique était LA grande découverte du millénaire – Peu importe le système de datation en vigueur – Et en quelques décennies, d'immenses nefs partirent de tous les plus grands ports spatiaux, afin d'explorer cette nouvelle dimension. De grands noms furent médiatisés, des skald chantèrent les exploits de fortunés Seigneurs et Dames, peu enclins à risquer leur peau – Où tout autre exoderme approprié – Mais payant fort bien les artistes errants en mal de belle prose. Et puis, comme de bien entendu, ce fut la guerre. Les escarmouches entre peuplades empruntant l'Océan fluidique étaient fréquentes, mais ce qui suivit, la Guerre du Fluide, avec deux majuscules, fut une sorte d'apothéose guerrière, qui vit des mondes engloutit par l'Océan sub-spatial, des civilisations éradiquées en quelques instants. La Fin de toutes les Fins.

Ensuite vint un grand silence universel. Les plus sages avaient été anéantis, tout comme les plus violents. Les planètes les plus prospères, celles où richesses et connaissances avaient été concentrées, étaient perdues. L'âge sombre qui suivi fut lui-même très bref, car la Guerre du Fluide avait bel et bien emportée héros cosmiques et tyrans impitoyables. Les grandes arches spatiales, permettant d'accéder au sub-espace liquide, furent considérées comme de dangereuses reliques, puis oubliées de tous. Les survivants des grandes civilisations d'antan retournèrent à des états plus primitifs, et pour leur plus grand bien, plus insouciants. L'on se questionne encore sur le comment. Comment une telle régression à l'échelle de l'univers advint-elle ? Certains estiment que ce furent les Hautains qui manigancèrent tout cela en quelques dizaines de millénaires de complots. D'autres pensent plutôt que ce furent les Evolués qui placèrent un gène quelconque, programmé pour hâter la Fin de toutes les Fins. D'autres... Vous comprenez qu'il existe aujourd'hui un millier de théories, toutes plus fumeuses les unes que les autres – pour chacun des mondes émergés."

Publié dans Les Bouquins

Commenter cet article

orochimarrant 09/08/2015 09:19

Bon, à voir!