Donjon et Dragon for toujours!

Publié le par Patate des ténèbres

27 ans que je joue à donjon et dragon, essentiellement je mène, dans tous les vieux univers de la seconde édition et surtout dans des mondes de mon cru. Je me suis trouvé mon endroit à moi, dans le décor de campagne de Spelljammer, où j'écris, je créée et je fais jouer pleins de gens curieux, autant d'occasions de partager des bons moments depuis bien des années. Comme bon nombre de mes confrères rôleux, j'ai été frappé de collectionnite et les bouquins de D&D se sont dangereusement accumulés au fil des ans. Et finalement, j'ai dépassé ce stade, vendant tout plusieurs fois d'affilées. La 3.5, je l'ai longuement pratiquée, adaptant, transformant, me lamentant sur les manques. Et puis il y bientôt deux ans, je suis revenu à mes premiers amours, AD&D 2nde édition! Oui, le tac0, la classe d'armure inversée, les illustrations de Jeff Easley! Bon, avec quelques modifications (players options!!!), mais je retrouve quelque chose de vivant, des univers toujours surprenants, comme Darksun ou Birthright, Spelljammer, aux possibilités infinies, mais également Planescape. Toute une époque!

Sans doute suis-je un vieux connaud nostalgique, mais je n'arrive pas à rêver avec les nouveaux univers proposés aujourd'hui, certains pourtant sont excellents, et je me plonge avec plaisir dans les ambiances des productions françaises, qui m'interpellent par leurs qualités. Mais pour ce qui est d'entrer dans ces mondes, je n'y arrive pas (vieux connaud!!!). Pourtant je fais des initiations aux jeux de rôles, le d6 est mon ami, mais là encore, je préfère développer des choses simplissimes, l'époque aidant à emmener les novices dans des univers fantastiques. 

J'ai découvert il y a peu une importante communauté de gens comme moi (non, pas des sosies saisissant de Brad Pitt), qui reviennent de toutes ces éditions "encore-plus-mieux", ou qui en sont restés à ces bonnes vieilles règles qui ont guidées les premières cohortes rôlistes. Je ne sais vraiment pas comment décrire cela, mais ouvrir le manuel des joueurs de la seconde édition, et pas la version révisée, le truc avec la moche mise en page et cette encre bleue qui ne vient d'on ne sais où, eh bien c'est comme savourer un bon petit plat.

Je ne me sens même pas nostalgique en fait, dans la jungle impitoyable des systèmes pour jeux de rôles, eh bien le vieux de la vieille à suffisamment fait ses preuves, j'en use donc avec l'impression d'être au top de la branchitude!

Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

tortue stellaire 25/12/2015 19:18

c'est les vieux qui restent coincés sur ces vieux setting!

Erkel le bô 18/11/2015 12:06

ADD et ses univers bien classe, j'ai le même sentiment sur les setting récents.

Monsieur Manshoon 27/08/2015 17:03

Ce qui compte, c'est d'y prendre toujours plaisir, et pas sombrer dans les habitudes. Quelqu'un de ma connaissance m'a dit ça.