Dune vs Rex!

Publié le par Patate des ténèbres

Dune le jeu de plateau, de Bill Eberle, édité en France par Descartes, et originellement par Avalon hill. Bon, là, gros jeu, dans tous les sens du terme! J'ai eu le grand plaisir d'y rejouer il y a peu, grâce à un amoureux des vieux jeux, eh bien ma foi, même après ma dernière partie il y a dix ans, le plaisir était toujours là, ainsi que l'envie d'y revenir. Cette fois-ci j'incarnais la Guilde, mon alliance avec le Bene Gesserit fut profitable face aux quatre autres factions. Alors, cette adaptation fançaise, avec ce bon vieux plateau qui blesse durement les yeux! Finalement les règles sont simples, comme énormément de gros jeux d'aujourd'hui, ce sont bien entendu les exceptions qu'il faut retenir, et surtout bénéficier d'une connaissance des cartes traîtrise. Le jeu en lui-même est vraiment simple à assimiler, c'est sa mise en application qui peut en effet rebuter les plus fragiles ludovores :-)

La couvertue de la boîte éditée par Avalon hill en 1979

 

Comme pas mal de gros jeux, Dune offre une phase d'alliances qui peut entraîner fourberies et interminables tractations, voilà où la durée peut s'étendre à l'infini, mais le jeu est également violent,et les habituels six ou sept tours peuvent bien se réduire à quatre ou cinq. C'est un jeu à l'énorme rejouabilité, et dans une moindre mesure, je l'ai retrouvé dans Battlestar Galactica, où les accusations et l'atmosphère de paranoïa peut amener les joueurs aux premières lueurs de l'aube. Il est par contre amusant de voir que pour les anciens, Dune est un jeu inadaptable car étroitement lié à la thématique inspirée par Frank Herbert et son merveilleux cycle du même nom. Au fil du temps cependant, il apparaît évident que l'excellente mécanique inhérente à ce jeu d'exception pourrait être transposée dans d'autres univers.

J'en viens donc à Rex - Les derniers jours d'un empire. Je précise que je ne l'ai pas encore testé et que je l'attend d'ici fin septembre pour le proposer durant mes soirées jeux. J'ai cependant parcouru le web pour me faire une petite idée, et ma foi, la transformation de la tempête sur Arrakis en une flotte orbitale bombardant les quartiers de Mecatol rex, cela ne me choque pas, pas plus que l'Epice, devenu de l'Influence. Il est vrai qu'avec le jeu de plateau Twilight imperium, dont Rex est issue, le côté épique est bien retrancrit. Le côté allégement des règles est pour moi plutôt bienvenue, car j'ai plus fréquemment l'habitude d'accueillir des novices, curieux de tester de gros jeux, Dune n'est donc pas vraiment pour eux, alors que cette adaptation de chez FFG va sûrement mieux leur convenir.

 

Au final, il me tarde de joueur à Rex, je sais qu'il sera demandé régulièrement. Cela étant, je vais me réserver des soirées entre initiés pour retourner sur Dune, y faire quelques fourberies et accessoirement, gagner le contrôle de l'épice!

Publié dans Les Jeux de plateau

Commenter cet article

tortue stellaire 12/10/2015 17:32

Je ne connais pas Rex, mais je n'en entend que du bien.

Evo 20/08/2015 20:46

Dune, gros trauma sur ce jeu, mais j'en redemande of course!

orochimarrant 09/08/2015 09:16

C'est sûrs qu'en se creusant la tête, ont peut adapter le système à d'autres univers, mais Dune, ça reste la valeur sûre!