Mars la bleue, de Kim Stanley Robinson!

Publié le par Patate des ténèbres

Conclusion de la trilogie Mars de Môssieur Kim Stanley  Robinson, ce pavé, il aura fallu que je m'y reprenne par trois fois avant d'en venir à bout! Ouf, c'est fini! A plus les martiens! Même si dans ce dernier tome, Mars passe en retrait, tout comme les personnages mythiques et historiques qui se sont imposés dans les précédents. Ici, une impression de calme et d'apaisement apparaît rapidement. La guerre pour Mars est terminée, la Terre est sur le point de devenir un enfer, tandis que la turbulente colonie devient le nouveau berceau d'une Humanité transformée.

Le changement de rythme est assez perturbant, les grands conflits sont laissés de côté, et ceux des Cent premiers qui ont traversés les deux siècles précédents comprennent ce que leur immortalité peut amener comme désagréments. On en vient à suivre des personnages fondamentalement humains, mais comme hors du temps, souvent figés dans des postures 'un passé semblant remonter à une éternité. C'est vraiment très bien rendu, comme si les héros qui se sont battus durant des siècles n'ont plus que leurs souvenirs.

Tout le côté hard science est même laissé de côté, et cette conclusion de la trilogie se focalise sur les émotions, les sentiments, et apporte quelques pistes optimistes sur le devenir de l'Humanité.

 

En fait, la difficile lecture de ce Mars la bleue m'a fait penser à la pénibilité que j'avais ressenti dans mes tentatives à finir l'Empereur-dieu de Dune, de Frank Herbert. Au final, ça valait également la peine. J'apprend qu'une série adaptée de la trilogie Mars va se faire, et avec ce qui est réalisé aujourd'hui, j'ai bon espoir de voir quelque chose de surprenant. En tout cas, même si la lecture de cette conclusion peut en effet s'avérer difficile, ça vaut le coup, car Kim Stanley Robinson parvient au final à nous surprendre encore une dernière fois.

 

Publié dans Les Bouquins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monsieur Manshoon 27/08/2015 17:04

Je n'ai pas réussit à dépasser Mars la rouge, mais je m'y remettrai sûrement un jour.