200ème article!

Publié le par Patate des ténèbres

 

A priori comme ça, c'est un peu bête de vouloir marquer le coup sur un chiffre choisi de manière arbitraire, mais cela fait tout de même plaisir de constater que les gens passent de temps en temps, échangent quelques mots, se moquent de mes articles (mais j'ai des noms, la vengeance ne tardera plus), et me permettent de faire quelques constatations, plutôt positives d'ailleurs.

 

De là où je suis, je remarque depuis plusieurs années maintenant une formidable croissance de la sphère ludique, ce ne peut être qu'une bonne chose, avec pleins de jeunes découvrant autre chose que les jeux vidéos, mais surtout, des couples, leurs enfants, et des anciens à la crinière poivre-et-sel (Richard Gere style), qui arrivent ou redécouvrent le plaisir de jouer à plusieurs, avec en prime un soupçon de curiosité pour tester la foultitude effarante des nouveaux jeux. Bon, je suis d'abord rôliste, une variété maintenant ancienne du ludo-sapiens, et je réalise que les vieux briscards tiennent le haut du pavé, les jeunes générations ne semblant pas autant motivées que nous autres, vieux croûtons, pour passer leurs soirées à lancer des dés et griffonner sur des feuilles de perso artificiellement vieillies à la caféine. Mais peu importe le nombre des rôlistes de par le monde! Avec les moyens que nous avons actuellement, et ceux qui arrivent également, il est bien plus facile de se rassembler, de partager des idées - De se foutre sur la gueule également - et surtout, de disposer des outils permettant de faire des aides de jeu de folie! Le jeu de rôles est vigoureux!

 

Autre bon point que j'apprécie, l'hybridation! Bien que les discussions se poursuivent sur les étiquettes à poser sur tel ou tel jeu, nous voyons de plus en plus fréquemment des jeux mélangeant des principes hybrides, avec des jetons, des cartes ou des figurines. Avec la qualité et la diversité du matériel ne faisant qu'augmenter, adapter un jeu de figurines comme AT-43, par exemple, en jeu de rôles, n'est pas grand chose pour le meneur en puissance, tout comme adapter des règles de jeu de plateau à un jeu de rôles devient visiblement chose courante.

 

Même si le côté mercantile du loisir entraîne d'inévitables excés, j'adore cette époque où les ludovores se multiplient tels des gremlins, les idées fusent dans tous les sens, les nostalgiques des vieux systèmes remettent ces derniers en avant, tout se mélange avec du bon, du bizarre, du moins bon, mais au final, il en ressort pratiquement tous les jours une bonne idée stimulante pour les curieux!

 

De mon côté, je me découvre une envie de moins consommer bêtement des jeux, je reste un ludophile affamé, mais me découvre une passion pour le scratchbuilding de vaisseaux et de décors (Mr Bricolage est mon ami), je me recentre un peu plus sur l'écriture, espérant d'ici l'année prochaine pouvoir utiliser les supports disponibles pour sortir quelque chose à diffuser au plus grand nombre. Mon premier amour reste Spelljammer, un setting pour lequel j'écris quotidiennement, et dans lequel j'essaie de développer un recueil de nouvelles. Pour les curieux, mon blog à ce sujet: ICI.

 

Voilà! Mon 200ème article sur Patate des Ténèèèbres! Je vais continuer à poster en espérant vous voir laisser quelques mots, ou tout du moins, vous divertir et vous cultiver avec mes mots pleins de fautes!

Commenter cet article

Valou 29/01/2014 11:53


je ne connais pas cet autrefois dont tu parles souvent, mais j'aime bien me retrouver en compagnie de pleins de gens différents, autour d'une table, de quelques dés, meeple et autres kukenbois

Monsieur Manshoon 09/10/2013 13:54


j'en ai encore pas mal à lire rien qu'ici, mais merci de partager et de faire découvrir des choses parfois très bizarres!

PLexX 09/10/2013 11:44


tes articles sur les vieux films des années 80 m'incitent à visionner ces chefs-d'oeuvres que sont wargames et daryll!

Motton 08/10/2013 22:08


c'est surtout la diversité des articles qui me plaît ici. Parler uniquement du hobby, cela devient vite lassant. J'ai bien apprécié ta série sur les vieux modules classiques de AD&D, rien à
faire, même si à l'époque, c'était honteux de jouer à ce jeu, finalement tout le monde connaissait!

olivier 07/10/2013 22:07


Bravo à toi pour ce deux-centième article ! Bravo pour ta prose inspirée, tes commentaires, tes avis critiques et enfin pour ton regard sur le monde ludique de ce début du vingt-et-unième siècle.
J'ai beaucoup aimé ton analyse et y adhère pleinement. J'ajouterais que les outils modernes (Internet et Word) ont permis un véritable essor des jeux et aides de jeux gratuites et cela fait un
bien fou. Par exemple, à peine un jeu de plateau est-il sorti en VO qu'une traduction des règles en français se fait jour.


Idem pour les JDR qui trouvent toujours sur la toile des fans pour les soutenir, pour publier des aides de jeux, des créations perso, des idées de scénarios...


L'imagination est au rendez-vous, bien vivace. L'enthousiasme aussi. Tant mieux !


 


Bonne continuation à toi et merci pour tous tes articles.