Aide au joueur: Magie et Sortilèges pour AD&D 2nde édition!

Publié le par Patate des ténèbres

 

Un peu moins de dix ans après mes débuts dans la grande soupe de AD&D, je découvrais les Player's options! Les aides au joueur, oui, mais en américain des states, cela claque bien plus! Les Aides au joueur donc, c'était l'aube d'un nouveau millénaire, oui, ce fut imprimé en 1999, et c'était pour moi et mes envies donjonnesques une grosse claquade in ze fesse!

 

J'ai d'abord trouvé celui-ci, Magie et Sortillèges, qui annonçait crânement que le système de magie du Manuel des Joueurs, du Recueil de Magie et du Manuel complet du magicien n'avait plus aucune valeur... Sauf si Magie et Sortilèges, vous vous en fichiez un peu, là oui, il ne fallait pas jeter vos bouquins. Et donc, le supplément, de même pas deux centaines de pages, se proposait d'offrir un nouveau système de magie, lavant plus blanc que blanc, tout ça.

 

Une fois la lecture du-dit supplément achevée, je hochais la tête de manière fort imprégné, et m'écriais un classique "mais c'est bien sûrs!". Oui car j'avais trouvé là MON système à moi, que j'utilise toujours d'ailleurs, pour qui serait tenté de faire une partie de D&D. Là, je trouvais les nouveaux tableaux des classes de lanceurs de sorts, magiciens, prêtres, mais aussi les autres, toutes avec une colonne en plus, celle des points de magie. Là c'était bon, là, AD&D devenait vraiment sexy, hot et à la limite du chaud-bouillant.

 

Les aides au joueur ont beaucoup apporté, je pense, en tout cas, j'ai par la suite croisé d'autres DM qui employaient des variations maisons de ces options proposées. Les points de compétences, les points de magie, les différentes formes de pratiques magiques, tout cela venait de Magie et Sortilèges. Là, après quelques suppléments mollassons, nous avions du très très lourd, car avec le système des points de magie, un lanceur de sorts pouvait enfin moduler ses pouvoirs, se spécialiser dans un sort, choisir de limiter son choix pour bénéficier de sorts plus intenses... Eh oui, toutes les bases de la 3ème édition viennent de là!

 

Magie et Sortilèges m'a vraiment enthousiasmé à l'époque, il laissait présager une ère pleine de stimulation autour des tables, dommage que ce fut rapidement la fin de TSR. Maintenant, toutes ces "options" sont les normes actuelles pour D&D, mais il est vrai qu'à l'époque, c'était une petite révolution.

Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

Orochimarrant 09/02/2014 16:52


outre les points de magie, il y avait également d'autres formes de magie, et ça, c'était assez bon aussi!

Yaxublade 29/01/2014 18:08


Les points de magie, ça c'est bon! Mon DM novice que j'ai choisi exprés m'a laissé prendre quelques gemmes pleines de PM... ça pulse la boule de feu!

Tortue Stellaire 25/10/2013 17:50


sortie avant le grand bordel, je ne lisais pas les bouquins réservés au DM, mais j'avais entendu parler du système de magie à points, plus souple et boostant sérieusement les lanceurs de sorts.

Motton 24/09/2013 20:05


grande réussite que ce supplément, même les illustrations étaient supportables.