Aide au joueur: Talents & Pouvoirs, pour AD&D 2nde édition!

Publié le par Patate des ténèbres

 

 

En 1997 sort quelque chose d'intéressant pour AD&D 2nde édition; Après un nouveau tryptique de règles sans intérêt supplémentaire hormis une nouvelle pagination et toujours ce besoin de rendre pénible la lecture du bazar, voici donc qu'arrive l'Aide au joueur: Talents et Pouvoirs. Il préfigure tous les profonds changements qui vont transformer AD&D en D&D et rendre ses lettres de noblesse au d20, bien malmené par ce bon vieux THACO!

 

Avec Talents et Pouvoirs, ce sont des options pour créer le personnage qui sont proposées. C'est un principe de répartition de points, comme le font pas mal de concurents d'alors, mais soumis pour améliorer son personnage de donjon et dragon, cela ne se refuse pas!Il est ainsi possible de customiser les aptitudes raciales, les habiletés de classe, acheter et améliorer des compétences. Bref, si les joueurs avaient gardé des points de création, ils auraient pu les faire lancer tels des boules de feu sur les ennemis de leur personnage!

 

Ah oui, également un truc complètement fou... Et que j'ai testé sur quelques aventures je m'en souviens: La division des six caractéristiques traditionnelles en douze sous-carac! Pour le bourrin de base, et j'en avais alors tout un panier, se rappeler de douze mots différents, c'était comme jouer à Nephilim (et pour eux, les pauvres bourrins, c'est bien dur).

 

Enfin bref, maintenant, toutes ces options de Talents et Pouvoirs semblent évidentes aux donjonneux, mais à l'époque, cela transformait vraiment les manières d'appréhender le jeu. Il y avait possibilité d'acheter ses compétences martiales, regroupées par similitudes plus ou moins pertinentes, des traits également, avantageux ou pas, pour encore plus customiser le personnage qui au final, sortait de tout ça guère plus puissant, mais totalement adapté aux caprices des joueurs. En regardant en arrière sur nos nombreuses parties de AD&D puis de D&D, je réalise comme beaucoup il me semble, que nous avons perdu un petit quelque chose avec nos personnages. Comme si la formalisation de ces aides au joueur avait figée des choses qui auraient du rester optionnelles.... Hum... Je vais peut-être bien revenir sur la recette de ma tambouille pour Spelljammer/ Planescape...

Publié dans Les Jeux de rôles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tortue stellaire 26/09/2013 10:34


la grosse révolution avant la fin du monde! mon MD n'a pas accroché à ce système d'options, ça complexifiait trop le bouzin.