Cogan, Killing them softly... Oui enfin pas trop softly!

Publié le par Patate des Ténèèèbres

Cogan : Killing Them Softly : affiche

 

Lorsqu’une partie de poker illégale est braquée, c’est tout le monde des bas-fonds de la pègre qui est menacé. Les caïds de la Mafia font appel à Jackie Cogan pour trouver les coupables. Mais entre des commanditaires indécis, des escrocs à la petite semaine, des assassins fatigués et ceux qui ont fomenté le coup, Cogan va avoir du mal à garder le contrôle d’une situation qui dégénère…

 

Nouveau film de Môssieur Andrew Dominik, réalisateur du très plaisant L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, celui-ci est est l'adaptation d'un polar de George V. Higgins. C'est avec Brad Pitt, en superbe Cogan bien esthétique et tout ça, avec une coupe pas branchouille mais qui bien entendu, lui va très bien... Voilà pour la critique du film... Non je plaisante! Enfin sa coupe fait très sixties tout de même...

 

Bon alors le film; Déjà, la qualité de l'image est plutôt époustouflantes, les décors donnent envie de ne jamais aller traîner dans les coins fréquentés par les personnages, qui pour leur part s'avèrent bien fouillés et attachant. Ce sont tous des paumés, des salauds, mais il y a toujours un petit truc qui fait que. L'intrigue est en elle-même assez classique, mais le traitement est pour sa part assez intéressant.

Mais cependant, attention! Beware! Cogan, Killing them softly n'est pas du tout un film d'action! c'est vraiment un polar, avec ses codes qui pourront décevoir ceux qui penseront voir des explosions et des robots... Non, il n'y a pas de robots... Oui je sais, un robot ça se case n'importe où, mais pas là.

 

A découvrir donc, non seulement parce que c'est un bon film, que Brad Pitt fait du bon Brad, mais également pour la brochette de loosers, avec sur le haut du podium l'acteur Scoot Mc Nairy, très bon dans son rôle! 

Publié dans Les Films

Commenter cet article

Tortue stellaire 26/09/2013 10:40


Des acteurs intéressants, mais un rythme un peu particulier. Bon film à voir cependant.