dōng fāng qīng lóng

Publié le par Patate des Ténèèèbres

 

En 87 du calendrier de la planète Peryton, dans le système de Scylla, deux mouvements schismatiques parviennent à prendre le contrôle de vaisseaux délabrés et à fuir ce qu’ils voient devenir une terrible dictature.

Des dissensions entre ces deux groupes les amènent à emprunter des routes différentes. Ceux qui choisissent les coordonnées de saut les amenant près de l’étoile Sheliak sont majoritairement liés par des origines asiatiques.

Quelques officiers civils ont regroupés leur ancien service de sécurité et prennent le contrôle du groupe. Ils font route vers une géante gazeuse dont le cortège de lunes regroupe d’importantes ressources. Une première colonie, Rồng gặp mây, est fondée, mais elle ne peut abriter la totalité des équipages qui doivent subir d’importants et dangereux rayonnements. Trois des cinq vaisseaux finissent par tenter leur chance autour d’autres lunes. Ils doivent démembrer leurs bâtiments et leurs conditions de vie resteront longtemps précaires.

Durant le premier siècle d’existence de ces colonies, les conditions du système de Sheliak amèneront l’Humanité au bord de l’extinction. Les scientifiques qui ont embarqués sont des spécialistes de la nanotechnologie appliquée à l’environnement, ils oeuvrent sans relâche afin de rendre viable les lunes peuplés. Il ne subsiste plus que deux vieux vaisseaux, qui sont employés à la collecte de minerais et d’isotopes rares. Et finalement, après unâpre combat pour la survie, les trois dômes de Rồng gặp mây deviennent pleinement fonctionnels.

Dotés de cultures hydroponiques, de générateurs efficaces puisant dans les flux magnétiques planétaires, les dômes permettent un rapide repeuplement de la colonie. Un autre siècle est nécessaire pour que les trois autres colonies suivent le même chemin. Une nouvelle fois, l’Humanité triomphe d’un environnement extrêmement hostile.

L’An 1 du calendrier du dragon marque la fondation du dōng fāng qīng lóng, le Dragon bleu, au sein duquel les quatre communautés de survivants décident d’unir leurs efforts afin de prospérer autour de leur nouvelle étoile. Leurs seigneurs sont obnubilés par l’idée de partir reconquérir les anciennes colonies humaines, riches en ressources et renfermant les fragments de leur Histoire commune.

En 68, la communauté hébraïque de Qatzrin entame un premier programme de construction orbitale et sacrifie d’importantes ressources technologiques afin de disposer de nouveaux vaisseaux. Le pari est risqué, mais permet de rallier une ceinture d’astéroïdes riche en métaux lourds. Dans le même temps, la communauté de Zubarah développe de nouveaux générateurs orbitaux qui permettent d’alimenter d’importantes infrastructures industrielles. L’économie du Dragon bleu est ainsi lancée.

En 139, chacune des quatre communautés dispose d’une petite flotte de guerre dont seule une partie est mutualisée. La flotte du dōng fāng qīng lóng est cependant suffisamment importante pour être positionnée sur une lune extérieure du système, son personnel s’établissant ainsi dans la nouvelle colonie militaire de Semarang.

En 152, la communauté de Byakko, le Tigre blanc, met au point de nouvelles unités robotisées asservis à des IA nouvelle génération. Des sondes automatiques sont envoyées vers les systèmes où des communautés humaines pourraient être établies. Egalement, l’automatisation permet de compenser le manque de personnel naviguant, essentiellement à bord des transporteurs et des navettes de liaison.

En 199, des sondes à long rayon d’action, équipées de FTL, reviennent avec des informations concernant l’autre groupe séditieux qui abandonna Peryton et l’étoile Véga. La koalitio kolme ihmistä s’est établie sur trois planétoïdes du système de Sulafat, colonisés deux siècles auparavant par un groupe humain inconnu. Bénéficiant d’infrastructures déjà fonctionnelles, ainsi que de ressources abondantes, la Coalition des Trois peuples pourrait bien devenir un allié de choix pour le Dragon bleu.

En 203, une alliance économique et militaire unie deux groupes humaines rescapés de l’Exil. Les distances limitent leurs interactions mais des colonies sont établies par les deux parties.

En 218, une colonne marchande robotisée du dōng fāng qīng lóng est attaquée par des éclaireurs Sa’Vasku. Leurs navordinateurs piratés permettent aux alien d’atteindre le système de Sheliak. Les communautés du Dragon bleu sont attaquées par surprise, mais la flotte de Semarang intervient et parvient à infliger de lourdes pertes à l’envahisseur.

La Guerre des hǎixīng se prolonge de la fin du 218ème cycle jusqu’au 223ème. Le conflit n’affecte que très peu les infrastructures du Dragon bleu, mais mobilise toutes ses ressources dans un effort de guerre limitant le développement des différentes économies coloniales. Malgré le soutien des forces militaires de la koalitio kolme ihmistä, la guerre ne doit sa conclusion qu’à l’émergence d’un autre ennemi alien menaçant les mystérieux mondes Sa’Vasku.

En 231, le système de Sheliak est défendu par un réseau automatisé de satellites lourdement armés. La flotte basée à Semarang est de nouveau pleinement opérationnelle et voit une bonne part de ses bâtiments manoeuvrés par des IA.

En 247, le projet nán fāng zhū què est initié. L’alliance des deux systèmes humains parvient à mobiliser une flotte de guerre qui frappera les anciennes possessions de Terr les plus éloignées de Sol. En quelques sauts, la colonie Mitsukake 384 est reprise aux Phalonn qui se révèlent être peu enclins à batailler.

Forts de ses succès, le Dragon bleu continue à établir des stations relais entre les nouveaux territoires et le système de Sheliak. Mais en 262, une force ennemie frappe toutes les nouvelles colonies. Les transporteurs de la koalitio kolme ihmistä parviennent à emporter la majorité des colons et des équipements de pointe, mais la nature même des assaillants plongent les habitants des deux systèmes de la Lyre dans le plus grand désarroi; Ce sont en effets des vaisseaux humains qui les ont attaqués, arborant des symboles Phalonn sur leurs coques.

En 281, un nouveau réseau de défense verrouille le système de Sheliak. La crainte de voir déferler une nouvelle vague d’envahisseurs combat le puissant désir des seigneurs du dōng fāng qīng lóng de poursuivre leur désir de reconquête.

En 302, une petite flottille de navires humains atteint la colonie de Qatzrin et propose d’établir des accords commerciaux. Ce sont des représentants du Conglomérat marchand, du système de Véga. Bien qu’ils ne représentent pas les puissances actuelles de cette région de la Lyre, ils souhaitent préparer le terrain pour une alliance de toutes les communautés humaines.

En 328, une puissante flotte humaine attaque les mondes de la koalitio kolme ihmistä, détruisant de nombreuses communautés en employant des armes inconnues. Le Dragon bleu mobilise sa flotte et porte secours à son allié, des pertes énormes sont subies, mais la flotte des envahisseurs est anéantie. Des prisonniers sont fait, et les humains libres découvrent que nombre de leurs frères et soeurs sont depuis des siècles sous la coupe des Phalonn, mais que bon nombre parmi eux servent loyalement en échange d’une certaine indépendance.

En 340, année actuelle, le dōng fāng qīng lóng est prêt à reconquérir durablement les anciennes possessions de l’Humanité. Des forces incommensurables sont massées face à l’alliance des Hommes, mais jamais les vaisseaux et leurs équipages n’ont été aussi évolués. Les leçons ont été tirés des innombrables défaites. Le temps de la reconquête est finalement venus.

Commenter cet article

PLexX 20/09/2013 19:27


franchement, nous on ne s'est pas prit la tête avec le setting! Les vaisseaux ont des couleurs différentes, ça suffit pour un moment de fun! Mais ton truc est pas mal.