El Capitàn, bon jeu de Wolfgang Kramer!

Publié le par Patate des ténèbres

 

Un jeu de Wolfgang Kramer, édité par Ystari, je dis miam! El Capitàn est un jeu de majorité, avec des kukenbois et de biens jlies illustrations de Monsieur Mike Doyle. Le plateau est vraiment superbe, mais pour le coup, les petits cubes colorés blessent un peu les yeux, comme dans l'autre bon jeu de ressources qu'est Cuba.

 

Le système est archi-connu, simple et fluide. Ici dans El Capitàn, dans lequel nous incarnons des marchands du 15ème siècle cherchant à faire fortune en Méditérranée, il faut déplacer son bateau de cité en cité en dépensant des florins pour acheter destinations et liaisons maritimes. Une fois dans un port, il est possible de construire des entrepôts et des forteresses, afin de s'assurer des gains conséquents en fin de phase. Pour faire plaisir aux petits fourbes que tout ludosapiens devient à force de jouer, certaines cases dans chaque port permettent de fermer des entrepôts adverses, et il est en effet très plaisant de voir l'Ennemi dépenser des fortunes pour construire, puis voir ses bâtisses fermées juste avant un décompte.... Mouahahah! Non, c'est mal. Les valeurs ludosapiennes sont la tempérance et l'esprit d'équipe. Si.

 

Ci-dessous, une rapide partie de test opposant quatre ennemis jurés, prêt à teinter les flots de la méditérranée en rouge... A ce point, oui!

 

Phase 1/1

 


Blanc fait route vers Venezia où il construit 2 entrepôts. Vert va vers Alexandria où il construit 1 forteresse. Bleu file vers Tunis où il construit 3 entrepôts (le prix de l'immobilier). Mais Rouge vient également à Tunis et construit lui aussi 3 entrepôts, il bâtit sur une case de fermeture, qui vise Bleu... Première fourberie de la partie, c'est pas joli-joli!

 

 

Phase 1/2

 


Blanc utilise une liaison Venezia-Athina, il construit 3 entrepôts dans ce port. A cours de florins (déjà!), Vert doit naviguer jusqu'au port de la banque où il contracte un emprunt. Bleu construit 1 forteresse à Tunis. Rouge navigue jusqu'à Valencia et y construit 2 entrepôts.

 

 

Phase 1/3

 


Blanc sacrifie ses derniers florins pour naviguer jusqu'à Valencia et y bâtir 1 entrepôt. Vert repart sur les flots d'azur, vers Tanger, où il bâtit 3 entrepôts. Bleu va vers Alexandria où il bâtit 1 entrepôt. Rouge va à Tanger bâtir 1 forteresse.

 

 

Phase 1/4

 


Blanc prend une liaison Valencia-Constantinople en prévision de la prochaine phase. Vert prend une liaison Tanger-Venezia. Bleu bâtit 1 entrepôt à Alexandria. Rouge construit 1 entrepôt à Tanger.

 

Le 1er tour est terminé, c'est l'heure des décomptes! Blanc gagne 9 florins pour Venezia, 8 pour Athina et 6 pour Valencia ou il est second. Vert gagne 10 florins pour Tanger où il à la suprématie, 8 pour Alexandria ou il est second, mais également 8 florins en ayant eu l'idée de placer là une forteresse, il doit cependant rembourser son emprunt, 12 florins. Bleu gagne 16 florins en ayant la majorité à Alexandria, il gagne 7 florins à Tunis, plus 7 en ayant placé une forteresse. Rouge gagne 14 florins à Tunis, 12 florins à Valencia, 5 à Tanger, mais 5 encore grâce à sa forteresse.

 

Blanc et Rouge gagnent également 5 florins chacun pour avoir des entrepôts disséminés dans au moins trois ports.

 

Publié dans Les Jeux de plateau

Commenter cet article

Orochimarrant 17/04/2014 22:07

pas vraiment incroyable, mais du beau matos.

Monsieur Manshoon 07/03/2014 12:16


c'est vrai qu'il est classique, je ne l'achèterai pas, mais si on me propose une partie, je ne refuserai pas, sauf si à côté, on me supplie pour du seasons ou du battle for westeros.

YaXuBLaDe 07/03/2014 12:08


j'aime bien le graphisme, et je suis pour les jeux de majorité où il n'y a qu'un gagnant.