Gold dust, par Tori Amos

Publié le par Patate des Ténèèèbres

 

 

 

Treizième album de l'immense et un peu divine Tori Amos, Gold dust est sorti fin 2012, produit par la Madame et nous offrantla continuation d'une nouvelle orientation commencée avec Night of hunters. C'est un album de reprises de ses précédents titres à succés... Pas tous, sinon ce serait un album de six heures! Les titres pop ou electro connaissent ici une sacrée transformation grâce au Metropole orchestra, accompagnant le merveilleux piano de Tori Amos. Pratiquement tous les album sont abordés, depuis Little Earthquakes jusqu'à Midwinter Graces, à l'exception de To Venus & Back et The Beekeeper.

 

Comme toujours, et même avec un album de reprises, on ne peut que s'émerveiller en entendant la voix de Tori, soutenue ici par des instruments classiques, sans fioritures, souvent avec seulement son piano d'ailleurs. De ce que je vois autour de moi, elle n'est pas très connue de par chez nous, c'est bien dommage car ses textes sont tout simplement magnifiques, parfois avec des références à l'univers de Neil Gaiman, avec qui elle est amie, ce qui en fait également une grande chanceuse!

 

J'espère que vous apprécierez Flavor, son premier titre extrait de Gold dust.

Publié dans Les Musiques

Commenter cet article