koalitio kolme ihmistä

Publié le par Patate des Ténèèèbres

 

Tandis que les équipages qui fonderont le Dragon bleu atteignent péniblement Sheliak, un autre groupe humain saute vers d’anciennes coordonnées, afin de rallier l’étoile Sulafat autour de laquelle les archives indiquent la présence d’avant-postes humains remontant aux premiers temps du moteur de saut.

 

Les colons y trouvent trois planétoïdes éloignés du soleil et sur lesquels sont érigés des stations scientifiques nécessitant peu d’efforts pour être remises en état. Les vieux vaisseaux ayant fait le long voyage sont démontés pour mettre à jour les antiques technologies humaines. D’importantes réserves de vivres et de ressources manufacturées sont découvertes, permettant une implantation immédiate des trois communautés.

 

L’An 1 est fixé par l’ensemble des Capitaines, qui représentent la plus haute autorité de la communauté des trois peuples. Chaque station dispose d’un représentant civil entouré de conseillers scientifiques, tous en réfèrent au Conseil des Capitaines, qui sont les garants de la sécurité des planètes de Sulafat, mais également les patriarches des lignées anciennes.

Durant le périple depuis Véga, les senseurs ont répertoriés de nombreux échos aliens et le premier acte de la jeune koalitio kolme ihmistä est de déployer un réseau de défense à travers tout le système. La peur des Phalonn est omniprésente au sein des nouvelles communautés, mais grâce à une technologie remise à jour et abondante, les Trois peuples forment de nouvelles flottes et commencent à explorer les systèmes alentours.

En 84, la koalitio kolme ihmistä complète sa force spatiale de défense, mais voit le système de Sulafat envahie par une immense flotte Sa’Vasku. Plusieurs stations sont détruites mais une parfaite coordination des forces permet de repousser l’envahisseur. Un effort de guerre est engagé afin de produire une flotte exclusivement défensive en soutien des composantes de l’armée.

En 108, une nouvelle invasion Sa’Vasku est accueillie par la Force d’Intervention Rapide Extérieure, basée sur des avants-postes aux confins du système. Des aliens sont capturés, interrogés. Les informations collectées permettent de mener les premières incursions au sein des mondes ennemis.

En 122, c’est la Krigen tre måner, la Guerre des Trois lunes, qui voit l’intensité du conflit contre les Sa’Vasku atteindre un paroxysme nécessitant l’envoi de toutes les forces militaires humaines. C’est une victoire pour la koalitio kolme ihmistä, mais les colonies sont exsangues.

En 148, les principales stations du système retrouvent une certaine stabilité et engagent la production d’une nouvelle flotte de géants de l’espace.

 

157 est l’année des premières rencontres avec d’autres communautés humaines. La Coalition des Confins Extérieurs est un rassemblement de petites colonies vivant de la piraterie et voyant la koalitio kolme ihmistä comme une nouvelle cible pour ses vaisseaux équipés d’EMP.

 

En 164, une équipe scientifique suit des cartes établies par les navigateurs de la CCE, ils découvrent plusieurs mondes impropres à la vie humaine, mais ayant abrité une civilisation alien technologiquement supérieure.

 

En 179, une faction Sa’Vasku choisie de faire alliance avec la koalitio kolme ihmistä. Les partages de technologie sont complexes à mettre en oeuvre, mais des avancées fulgurantes dans le domaine de la nanotechnologie améliorent le quotidien au sein des stations.

 

En 208, plusieurs représentants des toujours mystérieux Sa’Vasku séjournent longuement parmi les communautés humaines et développent une certaine indépendance vis-à-vis de leurs créateurs. Ils intègrent les traditions de leurs hôtes et fondent une petite colonie, Narl’Plor’Usku.

 

En 216, les scientifiques du Kongeriket Norge, l’un des trois peuples de l’alliance, parviennent à transcrire des cartes organiques Sa’Vasku découvertes dans des régions lointaines de l’espace. Une nouvelle vague d’expansion débute alors.

 

L’année 237 voit de nombreux armateurs indépendants lancer de petits navires vers un secteur rapidement désigné sous le nom de Domaine des Failles, les habitants de Narl’Plor’Usku servent fréquemment de guides et expliquent que ces phénomènes cosmiquesseraient des passages spatio-temporels effondrés, l’œuvre avortée des Anciens.

 

En 249, des vaisseaux Sa’Vasku pénètrent dans le système de Sulafat et détruisent plusieurs installations stratégiques avant de fuir. C’est une déclaration de guerre, et la koalitio kolme ihmistä frappe durement les cibles désignées par ses alliés Narl’Plor’Usku. La guerre qui éclate alors dévaste les colonies du système Sulafat, mais fortifie également l’appareil militaire de la coalition. Les Narl’Plor’Usku sont dès lors perçus tels des traîtres, la plupart disparaissent et fondent le Territoire autonome extérieur, au cœur même du Domaine des Failles.

 

Jusqu’en 278, le conflit menace en permanence les communautés humaines, mais les principales colonies parviennent à maintenir un certain niveau de vie, favorisant même des expéditions vers le nouveau territoire des Narl’Plor’Usku, qui retrouvent un certain crédit auprès des humains en menant leurs propres incursions au sein des domaines de leurs créateurs.

 

En 281, toutes les attaques des Sa’Vasku cessent soudainement. L’Humanité n’intéresse plus les mystérieux amphibiens. Une ère de paix débute alors, elle est également connue comme l’Âge des Failles.

 

358 est l’année d’une grande découverte par les savants du Kongeriget Danmark, qui trouvent un moyen de traverser les passages effondrés connus sous le nom de Failles, et de voyager d’un système à l’autre par ce biais. Les désastres sont nombreux, et il s’avère que ce réseau de passages reste très limité, inachevé et plein de voies sans issues. Il est connu sous le nom de Toile de Snudlerson.

 

En 379, les Kra’Vak découvrent le système de Sulafat et engagent des escarmouches contre des patrouilles locales. La koalitio kolme ihmistä mobilise ses forces, inquiètes d’attaques bien plus conséquentes, mais les aliens ne se regrouperont jamais en flottes d’importance dans ce secteur.

 

En 399, la coalition des trois peuples adopte sa forme actuelle, choisissant de limiter le nombre de ses colonies afin que la Force d’Intervention Rapide Extérieure puisse assurer une protection des nombreux groupes de marchands et de voyageurs empruntant les voies spatiales balisées.

 

En 486, des sondes d’origine humaine pénètrent dans le Territoire autonome extérieur de la koalitio kolme ihmistä. Les premiers contacts sont établis avec le dōng fāng qīng lóng et une grande alliance est ainsi forgée.

 

En 534 débute le programme de Reconquête des systèmes humains, le gjenerobringen prosjekt. L’alliance avec le Dragon bleu n’a fait qu’accroître les ressources de toutes les colonies humaines, mais plus encore, un espoir a grandi, celui de se mesurer enfin aux Phalonn, afin de reprendre les anciens mondes perdus.

 

Les puissantes forces spatiales conjointes partent ainsi conquérir lunes et planétoïdes, ne rencontrant que très peu de résistance, jusqu’à ce qu’en 549, une contre-offensive massive ne repousse la majorité des colons vers des positions fortifiées. L’ennemi n’est clairement pas Phalonn, mais emploie des armes humaines.

 

En 615, le système Sulafat est attaqué par ces mêmes ennemis, des humains au service des Phalonn. Ils forment des communautés éparses, réduites à servir à bord d’antiques vaisseaux qui réchappèrent aux premières incursions aliens dans les systèmes humains.

 

En 627, l’année actuelle, la koalitio kolme ihmistä ne se fera plus surprendre. De nouveaux vaisseaux sont prêts à appareiller, depuis tous les mouillages de Sulafat. Plus nombreux que jamais, les colons sont prêts à reprendre aux aliens et à leurs laquais des domaines ayant jadis appartenu à leurs ancêtres.


***

 

La koalitio kolme ihmistä est certainement la seule faction humaine à avoir pu bénéficier d’une entente toute relative avec un autre peuple de la galaxie. Même si les Sa’Vasku ne seront clairement jamais des alliés loyaux, certaines de leurs motivations auront de par le passé favorisé le développement de l’alliance des trois peuples, jusqu’à en faire une force de premier ordre dans le secteur de la Lyre.

Bien que les communautés composant la koalitio kolme ihmistä ne se sentent pas véritablement redevables envers les Sa’Vasku, ces derniers ont su tabler sur une notion d’honneur particulièrement développée parmi les humains de cette faction. Les analystes militaires des autres groupes humains appréhendent parfaitement cette notion, et savent que les mystérieux amphibiens éternels ont prévus de faire jouer ce lien d’honneur en leur faveur.

 La société de la koalitio kolme ihmistä a conservée des traditions antiques, enracinées dans la culture Scandinave de Terr. Les fameux trois peuples sont les mêmes qui fondèrent les bases d’une grande tradition nordique en Europe. Les anciennes monarchies ont même su perdurer, grâce aux lignages des Capitaines, célèbres fondateurs de l’alliance autour de Sulafat, et les communautés conservent leurs coutumes anciennes, ainsi que les noms de nations désormais disparues.

Bien que chaque peuple maintienne ses propres traditions culturelles, l’influence Norvégienne prédomine depuis près de trois siècles, essentiellement grâce à la forte démographie liée à de meilleures protections contre les rayonnements de Sulafat à bord des premières stations du Kongeriket Norge.

 Comme leurs lointains ancêtres Scandinaves, les peuples de la Coalition sont avant tout de grands explorateurs. Leur période la plus sombre est pour eux un lointain passé, et si les batailles à venir peuvent menacer leur manière de vivre, chacun des Jarl, les grands seigneurs protecteurs, maintien une flotte de transporteurs en mesure d’emmener les populations vers un nouvel exode. Les humains de la koalitio kolme ihmistä ne redoutent pas la guerre, et leur nature ouverte leur a déjà permit de tisser des liens uniques avec des aliens, ils savent que grâce à leur honneur, d’autres peuples reconnaîtront leur bravoure et leur valeur au combat, puis les rejoindront dans la lutte contre l’Ennemi.

Commenter cet article

Orochimarrant 08/12/2013 10:14


tout de même... ces danois sont formidables!

PLexX 20/09/2013 19:26


... et en attendant, personne n'écrit pour Spelljammer! Quel relâchement!