La compagnie des glaces... Deux ou trois bouquins à lire!

Publié le par Patate des Ténèèèbres

 

GJA-LCDG01-B.JPG

 

La Compagnie des glaces, c'est une incroyable saga de science-fiction écrite par G.J Arnaud sur une période de plus de 20 ans! Pour le moment, la série originale regroupe 62 tomes, et il faut ajouter à cela 9 romans annexes, les Chroniques glaciaires... Et une nouvelle série est en cours, avec pour le moment une trentaine de romans supplémentaires! J'ai découvert cette série lorsqu'elle était éditée par Fleuve noir, j'ai immédiatement accroché, et fort heureusement, une nouvelle collection sortait alors, rassemblant les romans quatre par quatre.

 

La Compagnie des glaces, c'est la Terre dans un futur approximatif, recouverte par les glaces résultant d'un hiver nucléaire. Une société ferroviaire s'est développée à travers le globe, et des cités sous dômes permettent à une Humanité amoindrie de survivre tant bien que mal. Cette Terre gelée n'est pas pour les gentils Bisounours, la nouvelle société est impitoyable, contrôlée par des castes maîtrisant les divers disciplines liées à l'unique moyen de transport, le train. Aiguilleurs, membres de la Traction et de la Manutention complotent pour maintenir le peuple dans l'ignorance quant à son passé. En effet, nul ne parvient à dater les évènements historiques qui semblent souvent bien plus anciens qu'annoncés. Des stations fantômes sont découvertes, des voies ferrées oubliées sont retrouvées, et quand le héros, un glaciologue nommé Lien Rag, pose trop de questions, il est traqué impitoyablement.

 

C'est un vrai plaisir de lire les aventures du glaciologue, mais surtout de découvrir la trame terrifiante qui permet à la compagnie des glaces de se distinguer de toute autre oeuvre sf. Les rebondissements sont nombreux, et chose fascinante, nous voyons le monde changer, la banquise fondre et les moeurs s'adapter aux nouvelles conditions. La saga est d'une telle longueur que l'auteur prend son temps, sans jamais ennuyer, pour poser ses jalons et établir ainsi les bases d'un cycle véritablement unique en son genre.Au fil du temps, Lien Rag disparaît et cède la place à ses fils, puis à bien d'autres personnages qui se croisent parfois dans un univers en plein changement. En cours de route, les trains sont supplantés par les dirigeables et les navires s'aventurant sur des mers qui finissent de nouveau par se refroidir, mais chaque époque décrite se révèle tout autant cruelle pour les hommes et les femmes de ce futur éloigné.

 

_defaut.jpg

 

Bien entendu, une telle oeuvre ne pouvait longtemps passer inaperçue, et une série télé fut librement adaptée, sans lien avec les personnages des romans, mais avec une trame de fond similaire. Réalisé par Paolo Barzman, fruit d'une collaboration franco-canadienne, la série nommée Grand Star ne dura que le temps d'une saison, mais gageons qu'avec la poursuite du cycle de la Nouvelle époque, des réalisateurs reviendront s'intéresser à la Compagnie des glaces.

 

CompagnieDesGlacesLaint_23062007_181532.jpgLe cycle est également adapté en bd, qui respecte déjà bien mieux l'oeuvre originale. Le scénario est de Bonifay, Philippe, les illustrations du Studio Jotim. Le style est plutôt efficace, bien que des lecteurs de la saga seront sans doute un peu déçu des raccourcis prit par la maison d'édition. Cette bd reste cependant de bonne facture et malgré un échec commercial, les 15 tomes illustrent bien l'équivalent des premiers tomes du roman.

A noter que c'est un collectif d'illustrateurs qui se rassemble sous le pseudo de Jotim, amenant une approche plutôt intéressante au fil des tomes.

 

 

compgla2.jpgUn jeu de rôles de la Compagnie des glaces existe également, il est désormais introuvable et vaut une somme rondelette sur les sites d'enchères. Son système a mal vieillit mais l'univers est tellement bien détaillé qu'il n'est vraiment pas difficile de l'adapter en d20 ou D6 intégral, voir approfondir un peu le système en place.

 

L'on peut également inclure un vieux jeu vidéo des années 80, Transartica, qui semble s'être clairement inspiré de l'oeuvre de GJ Arnaud, et paraît-il qu'un manga aurait puisé son inspiration dans le monde des classes de ce grand auteur prolifique, qui je le précise, à environ 350 romans à son actif, dont le Salaire de la peur, lecture obligatoire des années collèges et très bien adapté en film. Mon conseil: Lisez quelques tomes de ce cycle vraiment impressionnant! Vous n'en décrocherez pas!

 

sfw_AMZ_2265080276.jpg

Publié dans Les Bouquins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

YaXu 30/09/2013 09:15


le jeu de rôle est très laid, mais j'ai essayé une partie. Il faut vraiment avoir lu au moins un bouquin pour se mettre dans l'ambiance, qui est bonne!

PlexX 09/04/2012 11:59


un truc de malade! j'ai pas réussi à dépasser le troisième, faute de temps, mais les bd sont pas mal!

Motton 07/04/2012 09:58


honnêtement, je n'ai pas eu le courage de dépasser le 12ème... mais c'est sûr que l'oeuvre est un monument!