Low winter sun!

Publié le par Patate des ténèbres

 

Je n'ai pas vu la série british originale, déjà avec Mark Strong en rôle principal, et je découvre donc Low winter sun dans son format américan des states, sur la chaîne AMC, qui après Breaking bad, Walking dead, Hell on wheels et autre Rubicon, nous offre ici encore une fois une fantastique ambiance, crée par Chris Mundy et servie par des acteurs bien choisis pour l'occasion. Bon, côté synopsis, rien de follement original; Flics apparemment pourris, petits caïds voulant devenir grands. Mais cela suffit finalement pour offrir une série très sombre, dans une ville de Detroit où l'on n'a pas vraiment envie de traîner, avec des personnages complexes, sans manichéisme et cherchant juste à survivre à toutes les bonnes choses qui leur dégringolent dessus. 

 

Malheureusement, la série n'est pas renouvelée, peut-être dommage, bien que les séries policières soient légions, et qu'une saison suffit peut-être à faire le tour de cet univers aux héros pas très reluisants. En ce sens, comme je l'ai déjà mentionné ailleurs, le format de la mini-série british est sûrement mieux adapté pour ce genre de thématique.

 

Je vous recommande également la bande son de Low winter sun, qui est assez plaisante à écouter, et qui contribue à former avec cette image crue une bonne ambiance de fête, dans une ville un poil dark, où des gens sympathiques se côtoient! Série à découvrir donc!

 

PS: Sinon, la saison 5 de Justified vient de démarrer, et je ne peux que vous encourager à visionner cette excellente série!

 

Publié dans Les Séries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yaxublade 29/01/2014 18:05


Mark Strong en pourrie... ça semble tellement naturel.

Valou 29/01/2014 11:48


Il a fallu que je visionne trois fois le premier épisode pour accrocher, mais c'est vraiment une bonne série. Problème habituel: pas de suite. La série originale anglaise est encore plus darky.

Monsieur Manshoon 29/01/2014 05:31


Curieux, j'ai essayé cette série. Les personnages sont en effet bien sombres et le rythme pas trop lent. La lumière mets en valeur une ville qui ressemble à un champ de bataille, superbe.