Midnight nation!

Publié le par Patate des ténèbres

 

Midnight nation est un comic book en douze épisodes écrit par Michael Straczynski, papa de Babylon 5 ou de... Ninja assassin, et crayonné par Gary Frank. La réputation de l'auteur lui permet de boucler sa série sans laisser d'intrigues inachevées, ce qui arrive souvent désormais. Je précise que Midnight nation n'est pas un comic book de super-héros, bien au contraire, ici les héros se démènent pour survivre au jour le jour, face à des créatures surnaturelles inquiétantes, les walkers.

Le personnage principal est un inspecteur de police nommé David Grey, qui après un coup de pas-de-bol, se retrouve dans l'entre-deux-mondes, une dimension comme la notre, mais où seuls les oubliés et les laissé pour compte survivent. Michael Straczynski dénonce ici les travers de notre société moderne, dans laquelle règnent égoïsme et individualisme. Des gens qui n'entrent pas dans la norme se mettent à disparaître, devenant littéralement transparent pour les autres. Et dans cet entre-deux-mondes vivent donc les walkers, qui étaient eux aussi des oubliés, à qui une terrible créature à volée leur âme. C'est le cas de David Grey, qui a désormais un an pour la récupérer avant de devenir un walker. Il sera aidé par la mystérieuse Laurel, dans un périple qui leur fera rencontrer bien des individus originaux.


 

Excellente série complète et parfaitement maîtrisée, Midnight nation m'a tout de suite fait penser au Fléau, de Stephen King, avec une ambiance pesante et des personnages originaux, souvent touchant, parfois terrifiants. Les incursions de Straczynski dans le monde de la bd sont assez rares, mais marquent durablement. Là encore, sur une thèmatique apocalyptique, il parvient à conclure comme à son habitude, sur une note assez positive (oui enfin, vous verrez).

 

Publié dans Les BD et Comic books

Commenter cet article

Monsieur Manshoon 18/02/2014 05:26


série géniale et sans rallonge, certaines scènes montrent vraiment le désespoir des personnages captifs de cet univers glauque.

Miss Jupitznic 17/02/2014 21:01


j'ai simplement survolée les premiers de la série, Laurel est vraiment un super personnage!

olivier 15/02/2014 21:19


Aaaah, "Midnight Nation" ! AMHA, un sommet du genre "Urban Fantasy", une oeuvre fantastique du même niveau que les meilleurs romans de Neil Gaiman ("American Gods" en tête). Merci pour cet
article