Realmspace!

Publié le par Patate des ténèbres

 

A mon goût, Realmspace est le supplément le moins intéressant des trois décrivant les Sphères du Triangle radiant (Greyspace, Krynnspace et Realmspace). C'est écrit par Dale Henson, qui nous a également pondu Netheril : Empire of Magic, ou encore pas mal de suppléments pour Lankhmar, pas un novice donc. En fait, Realmspace nous décrit le système planétaire dans lequel est inclu Toril, où sont regroupés les setting des Royaumes oubliés, de Kara-Tur, de Maztica et d'Al Qadim. Cela fait donc une quantité faramineuse d'influences et de pistes pouvant affecter l'espace sauvage et les civilisations liées au setting de Spelljammer. C'est sur ce point que je ne trouve pas le supplément très intéressant, car si les Royaumes et Kara-Tur sont bien mentionnés, chacune des autres planètes du système vie en autarcie et pourraient tout autant être des mondes génériques du Practical planetology.

 

Anadia, un monde chaud proche du soleil, par exemple, est occupé par deux communautés d'Halfelins, rivales et concentrées sur les pôles. Ce n'est vraiment pas attirant, sauf éventuellement pour quelques esclavagistes Neogi, ou encore des Illithid, visiblement très présents dans cette Sphère de cristal. Mais non, on sait juste que les Halfelins se bastonnent entre eux, c'est tout.

Coliar est déjà un environnement plus stimulant; C'est une Jupiter où des aarakocras et des hommes-lézards cohabitent avec des dragons sur des archipels rocheux suspendus dans les airs. Là, les possibilités d'aventures sont nombreuses, d'autant plus que Elmister dispose d'un sanctuaire (un peu difficile d'accès), sur ce monde.

La grosse déception vient du traitement de Toril. Même avec un nombre de pages limité, il aurait je pense était possible de faire quelques encarts pour lancer au moins des suggestions sur la perception du spelljamming par d'autres cultures que les Eauprofondiens de Féerune ou les Kara-turiens. Nous savons juste que ces lieux et peuples disposent d'une législation et de taxes spécifiques au spelljamming. C'est maigre, et le fait de placer de-ci, de-là quelques compagnies d'aventuriers aux noms évocateurs dans les Royaumes ne permet certainement pas de ressentir le rayonnement de Toril et ses cultures expansionnistes à travers le reste du système.

 

Contrairement à Greyspace où Oerth n'ai pas le seul monde civilisé, et à Krynnspace, où l'influence des dieux est répercutée à travers tout le système, ici l'on ressent une succession de mondes vides, sans idées originales, meublant un système où l'on indique cependant qu'il y a pleins de portails et de passages dimensionnels partout... Pour quoi faire et surtout pour qui? oserai-je dire. 

 

Voilà, j'ai conscience que ces vieux suppléments ne s'attachaient pas vraiment à entrer dans le détail, mais ici avec Realmspace, il y a simplement à mon goût un grand vide pas évident à combler, en particulier pour des pj ayant déjà bourlingué à travers Greyspace par exemple.

Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

PLexX 07/12/2013 09:10


oui mais tu oublies de mentionner.... le batship!!!