Yokaï no mori!

Publié le par Patate des ténèbres

Yokaï no mori est un jeu de shogi, les échecs japonais, destiné aux plus petits, mais jouable également par les plus grands. L'auteure, Madoka Kitao, est une joueuse de shogi de classe internationale, et fait la promotion de ce jeu sous sa forme grand public. Ce sont les éditions Ferti, des éditions bien de chez nous (girondingues) qui ont publié cet excellent jeu, avec de superbes illustrations de Naïade, un fantastique illustrateur qui s'occupe également, entre autre, du graphisme de Seasons, un autre jeu incroyable.

 

Yokaï no mori se décline sur deux plateaux de 3x4 ou 5x6 cases, c'est une surface réduite, le jeu est particulièrement rapide, mais avec le temps et la connaissance des pièces, ce petit jeu devient très tactique. Je ne connais pas bien la version traditionnelle du shogi, bien plus complexe, mais ce Yokaï no mori me semble une parfaite introduction, avec seulement quelques pièces pouvant évoluer pendant le jeu, oui, comme les Pokémon! En fait, l'on peut commencer comme un bourrin, en capturant toutes les pièces de l'adversaire, mais toutes les actions qui semblent évidentes au départ méritent très rapidement une réflexion tactique passionnante. En gros, en pratiquant un peu, on gagne presque à coup sûr la première manche face aux novices, mais la simplicité du jeu équilibre rapidement les chances de capturer le koropokkuru adverse! 

 

Et pour parfaire ses tactiques à Yokaï no mori, l'excellentissime site de la Boîte à jeux a mis gratuitement une version en ligne de ce jeu! Pour ce qui est des questionnements, des règles et de la présentation du jeu, tout est trovable sur le site de Ferti, ICI. Comme dirait Georges,"ouatellse?"

 

Pour ma part, je suis conquis par ce jeu, simple et complexe à la fois, et je lorgne présentement sur quelques belles boîtes de chez Ferti, des boîtes avec des kukenbois multicolores et vernis, appâts évidents pour attirer le ludo-sapiens primitif, comme le cuissot de mammouth attire le tigre à dents de sabre (sabeurtouffe, en américain des states)... Oui, l'image est plus flatteuse que l'autre évidente comparaison, du kebab attirant le rôliste.

Publié dans Les Jeux de plateau

Commenter cet article

Miss Jupitznic 17/02/2014 21:08


je l'ai essayé en salon, simple et redoutable, les vertus d'un grand jeu!

Yaxu 09/02/2014 18:33


on peut aussi aimer le cuissot de mammouth ET les kukenbois!

Orochimarrant 09/02/2014 16:48


Je ne savais pas que Ferti était perdue dans les vignobles! Ils font de très bons petits jeux, je ne connais pas celui là mais j'en ai plusieurs de chez eux.

BigGollum 08/02/2014 10:59


et l'auteure est charmante en prime