... Retour vers le fiout'cheure!

Publié le par Patate des ténèbres

Aaah oui, comme ce mage au bâton et au gilet ridicules, je pense sérieusement à revenir dans le futur, le fiout'cheure, en gascon de par chez moi. Oui... c'est bien Patate des ténèèèbres... Mais ça veut dire quoi? Eh bien, comme encore une fois l'indique cette belle couverture d'un ouvrage qui aurait mérité un traitement plus en profondeur, cela fait un moment que je croise des gens, ICI, ICI, ou encore par , qui comme le beau Julio de la belle époque, n'ont pas changés... Je veux dire qu'ils n'ont pas succombé à l'appel des sorciers de la côte et sont restés avec ce bon vieux TAC0, les chocs métaboliques et le calcul des classes d'armures difficile à saisir pour le joueur moyen. Oui, ces gens-là continuent à jouer à AD&, comme moi dans ma lointaine jeunesse, l'époque où la nuit blanche n'était qu'une vague information physiologique, rapidement compensée par un litre de cacacola et/ ou l'écartèlement d'un personnage par mes bons vieux spinagons.

 

Pour les trois pelés et un tondu qui me lisent, il est évident que les règles ne m'ont jamais vraiment intéressées. J'aime avoir mon cadre technique, le côté jeu de société avec les points d'expérience en prime, mais les pinaillages m'ennuient, et le +2 pour grimper un mur, compensé par le -1 lié à l'épaisseur de la mousse, et les 20% d'humidité faisant lancer 1d4, cela ne passera pas par moi.

Enfin bref! Tout ça pour dire qu'au vue de cette grande communauté, francophone qui plus est, rassemblée autour de AD&D et autres vieilles versions des jeux TSR, je pense me rallier à cette bannière, sans pour autant basculer dans le camps des fanatiques retro-cloneurs, de dangereux rôleux vénérant des d20 géants au fond des bois. Non, moi je vais tout de même employer les aides au joueur, et m'en tenir à AD&D 2ème édition, je suis pas un fou quoi!

 

Et donc tout ça pour dire que je vais exhumer mes vieux fichiers, et surtout me consacrer à l'adaptation de mes règles maisons pour Spelljammer. En fait cela fera peu de boulot, mais permettra de partager avec pas mal d'individus d'une communauté dont l'existence fait chaud au coeur.

A l'époque, c'est vrai que jouer à AD&D nous maintenait en forme

 

Bon allez, c'est la pèriode de Canne, donc moi aussi je vais remercier des gens qui me motivent au quotidien et ne cessent de m'épater par leur entrain: Parmi ces dangereux retro-cloneurs dont je parlais, il y a Kerlaft le rôliste, c'est sûrement l'ennemi public numéro uno... si les retro-cloneurs étaient les truands de demain, et ça viendra sûrement, le monde étant tellement étrange. Kerlaft, je subodore qu'il dort avec son chapeau pointu, mais hormis cette légère déviance, c'est clairement un bonhomme qui fait beaucoup pour le jeu de rôles - Un peu comme Cyclope pour la cause mutante sur les dernières séries X-men, mais un peu plus positivement tout de même. Ensuite vient Olivier Rousselin, lui aussi un dangereux activiste retro-cloneur! Sur son excellent blog, point de couverture de la 4ème édition montrant une gnome à gros seins, non, Olivier Rousselin, lui son truc, c'est le vieux troll des eightie's, avec son gros gourdin. Le Monsieur présente régulièrement des pépites de l'ancien temps, transposées dans le présent, mais pas que.

Vient ensuite le site du Rat crevé, un collectif de passionnés qui traduisent les choses comme Planescape ou Spelljammer, oui, ces choses sur lesquelles ma génération s'est usée les yeux en se lamentant de ne pas avoir d'âmes charitables. Eh bien les voilà, un peu comme une bande d'Aasimon virevoltant dans une lumière aveuglante,genre boule à facettes céleste, les voici donc, qui offrent généreusement un travail d'une qualité impeccable, niquel chrome, exactement aussi luisante que... euh... ce que vous voulait de luisant. Eux, ce ne sont pas des retro-cloneurs, oui, ils sont normaux. Pas comme les gens du Donjon du Dragon, que je viens de découvrir avec un immense bonheur, et qui eux, offrent également des montagnes de pdf pour jouer aux anciennes versions, mais en plus osent se fendre de conseils et de règles maisons... C'est inadmissible! En prime, ils offrent une gazette vraiment excellente, et qui m'a vraiment donné l'impression d'être une véritable machine à remonter le temps. En prime, ils ont une bannière de folie!

de dangereux cultiste retro-cloneurs

 

Enfin voilà, encore une grosse tartine indigeste juste pour dire que comme pour moi, qui fait plutôt du background, cela ne changera pas grand chose, je m'en retourne donc vers mes premiers amours rôlistes, histoire de voir ce que je peux apporter à la communauté, à mes futurs joueurs et euses, et aussi et toujours à mes voisins, prochainement nouveaux, car je déménage, retour sur Bordeaux, un mariage en moins, mais toujours avec deux chats. Nouvelle vie donc, toujours le même boulot (mais à 10mn à pieds), Troll me tender pas loins, et donc, AD&D 2ème édition bien à l'esprit... Mais aussi Everway, Planetary d6, Eclipse phase et tout le reste!!!

Publié dans Les Jeux de rôles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss Jupitznic 25/05/2014 14:56

mon pauvre ami! tu vas donc devoir expliquer le taco à toute une nouvelle génération... bonne chance!

Yaxublade 23/05/2014 16:56

Je reste sur Pathfinder, je n'ai rien contre WotC, qui est une compagnie cherchant à faire de l'argent, mais une cinquième mouture de DD ne me semble pas du tout utile.

Monsieur Manshoon 21/05/2014 19:01

je ne peux qu'approuver ce choix.

Orochimarrant 21/05/2014 18:55

Le pire je crois, c'est que si tu gardes les player's options, tu ne verra pas beaucoup de différences. Bon retour en tout cas!

kerlaft le roliste 19/05/2014 05:03

Merci ô omnipotent et ténébreuse patate, je plaide coupable aussi bien pour le chapeau que pour la joie de faire découvrir notre doux dingue monde rôliste, que ce soit ce qui est aujourd'hui ou surtout ce qu'il fût à ses débuts! Les jeunes doivent savoir comment tout a commencé.
Ça n'est pas pour rien que depuis 1981, ce loisir est pour moi le plus merveilleux qui soit!
Il est donc naturel que je m'efforce aussi de faire vivre aux jeunes générations de joueurs les bases et les sentiments primaires qui ont réussi à exalter ma génération. Posez vous la question, qu'est ce qui a fait que le jeu de rôle est un loisir aussi extraordinaire? Quelles est cette potion magique dans laquelle nous sommes tombés étant petits et qui nous si heureux?