Dragonlance 5ème âge!

Publié le par Patate des ténèbres

 

Rien qu'au titre de l'article, j'en vois certains qui se mettent à souffler comme mes chats face aux envahisseurs du fond du jardin! Shhhhhhhhhhhhhhhhhh!!! Oui mais tant pis, évitez juste de postillonner sur vos écrans, c'est sale.

 

Dragonlance fifth age donc! C'est quoi donc? C'est un retour sur le monde magique de Krynn, où se déroulaient il y a peu les Guerres de la lance, plutôt bien décrites par les auteurs Margaret Weiss et Tracy Hickman, dans un ensemble de cycles, de trilogies et de romans écrits par d'autres, le tout formant une vaste saga héroïque et dramatique autour de nombreux héros. Dragonlance, c'est également un jeu de rôles, des jeux vidéos, même un vieux jeu de société bien moche, mais totalement geek! Univers très riche donc, où les auteurs auront su laisser leur empreinte et donner une saveur bien particulière aux aventures sur le continent d'Ansalon.

 

 

Fifth age, c'est une suite de l'histoire connue de tous. Ce fut également l'occasion d'éprouver un nouveau système de jeu, le SAGA system (déjà employé dans le jeu de rôles de super-héros Marvel, mais bon, là c'est nouveau, c'est fresh!). Donc à la fin du Quatrième âge (on se croirait chez Tolkien!), les dragons maléfiques ont été chassés, le Bien a triomphé, tout roule dans le meilleur des mondes... Oui sauf que à peine les dragons chromatiques vaincus et les dieux encore une fois absents, voici venir les Grands Dragons, qui considèrent les lancedragons comme des cure-dents et les chevaliers solmaniques comme des crachoirs.

La magie étant réduite à pas grand chose (départ des dieux, tout ça), il n'y a pas grand chose à faire face à ce nouveau fléau, et les nouveaux arrivants se taillent des royaumes sur Ansalon, transformant même leur environnement à leur convenance. On dit Quasi-Puissances dans Planescape, on dit Gros problème ailleurs. Fort heureusement, le Bien est rusé, et il trouve de nouvelles voies pour développer deux formes de magies, une pour les sorciers, une autre pour les mystiques. C'est un peu plus douloureux qu'avant, beaucoup moins impressionnant, mais ça fonctionne. De nouveaux héros peuvent commencer à apparaître.


 

Le Cinquième âge me fait toujours penser aux trilogies de David Eddings, c'est bien ficelé, il y a du potentiel... Sauf que toutes les bonnes idées ont déjà été utilisées juste avant pour la grande saga. Ici c'est pareil. Les nouvelles alliances qui naissent par nécessité ne sont pas très intéressantes, la nouvelle légion d'acier n'a pas vraiment le côté épique d'un bon vieil Ordre Solamnique et la magie nouvelle formule est très molle. Il est possible de jouer à cette période de l'Histoire de Krynn, mais je connais plus de meneurs ayant fait le choix de recommencer des aventures dans le passé, où d'autres lieux du monde.

 

Bon, donc selon moi côté fluff, c'est très dispensable. Mais comme je le précisais plus haut, Dragonlance fifth age, c'est aussi et surtout le développement du système SAGA. C'est là que les connaisseurs grincent des dents. Déjà, cela se joue avec des cartes, le fate deck (oui, comme dans Everway, mais en moche). Un personnage possède huit caractéristiques, bon ça d'accord, notées de 1 à 10, mais en plus avec une lettre! Ouiiii... Le joueur à des cartes en main, en fonction de l'expérience de son personnage, il les jouent en ajoutant leur valeur à la caractéristique concernée par l'action, et bénéficie d'avantage si le symbole sur la carte correspond à sa carac. Bon. Mes joueurs qui testèrent SAGA n'en furent pas vraiment convaincus, mais nous sortions de moultes années de AD&D. Ceux qui ont commencés avec ce système ont rapidement assimilés, sans trop se poser de questions, ce fut fluide et très bien.

 

Conclusion pour SAGA, pas mal mais plutôt artificiel. Gros inconvénient, les symboles sont liés à du medfan, et donc l'adapter pour d'autres univers nécessite du travail... Oui c'est sûr, avec nos outils modernes, c'est de la rigolade, mais à l'époque, c'était fort complexe et énervant! Bon point par contre, envers et contre tout, TSR fit comme à son habitude et développa une gamme complète de boîtes Fifth age, pour les chanceux et chanceuses qui pourront trouver le bazar à un prix décent... Bonne chance!


Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

Tortue stellaire 26/09/2013 10:33


trop de AD&D tuant le AD&D, j'étais content de pouvoir continuer à jouer dans un univers connu, en changeant complètement de règles!

Motton 24/09/2013 05:49


ah le fameux système saga! Pas inintéressant, mais totalement dispensable!