The Wolf of Wall street!

Publié le par Patate des ténèbres

J'attend toujours un peu pour voir c'est gros machin en provenance des Etats-Unis des States, les chef-d'oeuvres absolus des grands noms de Hollywood... Parce que très souvent, tout le bazar retombe après un mois, et on passe au prochain. Là, The Wolf of Wall street, de Martin Scorcese, avec Leonardo, j'avais bien envie de le visionner, bien que n'étant pas un grand fan du réalisateur.

 

Alors... Comme prévu, avis mitigé. C'est tiré de l'autobiographie de Jordan Belfort, le trader fou incarné par Leonardo, le film nous montre un univers démentiel, celui de la haute finance, à travers le prisme d'une bande de cyniques irresponsables défoncés et bourrés en permanence. Bon. Je n'ai pas vu Projet X, mais je suppose que c'est la même chose. Ici, évidemment, la prestation de Leonardo est excellente, il incarne une pourriture de la pire espèce, mais on jubile en voyant son mépris des autres. Entouré de seconds couteaux également épouvantables, la fine équipe nous emmène d'une beuverie à l'autre, sans se soucier du monde réel qui les rattrapera finalement les uns après les autres.

J'imagine que le film a dû choquer, il y a du sexe, de la drogue, on se moque de nous autres, les pauvres sans stock options, mais c'est du Scorcese, qui visiblement aime bien décrire la décadence et les excès en tous genres. Côté réalisation d'ailleurs, rien à redire, c'est maîtrisé, bien rythmé... Mais... C'est du déjà vu. Eh oui, après la première demi heure, je n'ai pu m'empêcher de revoir le petit Leonardo dans Catch me if you can, poursuivi par un bête agent fédéral qui ne comprend rien. J'avoue, j'ai mis en accéléré les trois derniers quarts d'heure, saturation d'excès en tous genres sur l'écran, et surtout, terrible impression de déjà-vu.

 

Malgré ce que je peux écrire, je recommande le visionnage de ce Wolf of Wall street. C'est un bon film, par un bon réalisateur. Les cinéphiles y trouverons une structure désormais classique, et vue trop récemment dans d'autres grands films avec de grands noms sur l'affiche. Mais il est bon de voir cet univers dément filmé avec de gros moyens.

 

Publié dans Les Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monsieur Manshoon 19/06/2014 10:40

Je l'ai enfin visionné. Le côté pathétique des personnages est plutôt bien mis en avant. Quelques longueurs mais un bon Scorcese malgré tout.

Miss Jupitznic 25/05/2014 14:55

eh bien moi je l'ai vraiment plus apprécié que catch me if you can! j'ai trouvé cet aspect totalement décadent bien orchestré, avec un Di Caprio magistral.