Les Gardiens de la Foi!

Publié le par Patate des ténèbres

Oui alors bon, je sais, ces suppléments pour joueurs de D&D 3ème mouture, ce sont souvent de bons moyens pour grosbilliser en quelques séances jouées ches "le cousin" des personnages qui viennent ensuite nous foutre nos campagnes en l'air. Et quand j'ai appris que celui-ci, les Gardiens de la Foi, était sur les rayonnages de ma crêmerie habituelle, j'ai tremblé au fond de mon antre, imaginant mes joueurs m'en rapporter chacun un exemplaire en m'annonçant que leur prêtre de Tharizdun était passé dixième niveau durant le week end chez le cousin.

Finalement, personne ne l'a acheté avant moi. Par contre, beaucoup de mes joueurs de l'époque se jetèrent sur mon exemplaire, s'autorisant même à lâcher quelques gouttes d'un breuvage brûnâtre et hautement sucré... Les fous, ils durent recommencer des personnages, bien entendu.

 

Les Gardiens de la Foi est donc un supplément s'atachant à décrire Prêtres et Paladins pour la 3ème édition. Clairement, il n'y a absoluement rien de neuf ou d'original; Des règles supplémentaires pour le Vade-retro, des règles supplémentaires pour monter chameau, rhinocéros ou dragon, des règles pour guérir plus, blaster plus. Bref, c'est ennuyeux, comme l'on peut s'en douter.

 

Cependant, pour le MD que je suis, qui base souvent ses intrigues sur des cultes anciens et une poignée de miracles et d'interventions divines (c'est lié à mon sinistre passé de meneur à INS/MV), ce supplément m'a permis d'élaborer quelques idées à partir de profils, comme d'habitude injouables pour les joueurs, mais plutôt sympathiques pour des pnj. Les idées d'organisations religieuses sont également peu originales, mais utiles pour développer rapidement ses propres cultes, en fonction d'un alignement et en disposant de plans pour des temples.

J'ajoute que si la partie traitant de la magie divine n'est pas tip top, quelques sorts de bas niveau restent toujours bon à prendre, donc ça reste utile.

Publié dans Les Jeux de rôles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article