LØVE, de Julien Doré

Publié le par Patate des ténèbres

Alors... Julien Doré. Déjà, je n'ai écouté que cet album, son dernier en date je crois, j'ai un peu peur de découvrir ses précédents, mais c'est peut-être un tort. Julien Doré donc, j'avais entendu dire que c'était un produit formaté par les télé-crochets modernes, et donc son nom était sur ma liste des choses peu intéressantes musicalement. Je suis tombé par hasard sur un live de lu (ci-dessous) et ma foi, j'ai bien aimé.

J'ai pu lire par-ci, par-là qu'il entretenait son image pour vendre. Oui mais cela concerne 99,9% des artistes, qui prennent une posture et n'en bougent pas ensuite. Aucun problème avec ça de mon côté, le bonhomme est bien foutu, ses cheveux se positionnent parfaitement en fonction des titres, lui donnant tantôt un air tourmenté, tantôt l'air... moins tourmenté. Bref, l'image compte, les gens veulent voir autant qu'écouter. Peu importe. Côté textes, j'aime beaucoup, côté musique, il est clairement bien entouré, et le résultat est un album vraiment sympathique.

Je ne sais vraiment pas à quoi ça tient, car généralement, ce genre de poésie à la française me fait sourire, avant de fortement m'ennuyer, mais ce LØVE à quelque chose qui m'interpelle. Merci donc au jeune Doré!

 

Publié dans Les Musiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evo 20/08/2015 20:42

et il ne fout même pas le feu aux cheveux de sa violonceliste!

Lili 14/08/2015 16:23

Il faut écouter ses 2 précédents albums il y a des bijoux de chansons dessus..
Glenn Close, Bergman, Laisse Avril et j'en passe...

Patate des ténèbres 15/08/2015 10:27

Merci Lili, je le note!