Thoan, le jeu de rôles!

Publié le par Patate des ténèbres

http://www.pjfarmer.com/simages/thoan.jpg

 

Thoan! le jeu de rôles adapté de la saga éponyme de Monsieur Philip José Farmer! Gros bouquin de 460 pages, avec une couverture de Siudmak mais des illustrations intérieures de Alexis Santucci, qui a crée le jeu de rôles Shaïn Tull. C'est écrit, entre autre, par Léonidas Vesperini, qui nous ponds régulièrement de bien bonnes choses comme Dark earth ou Guildes el dorado.

 

460 pages, c'est vraiment beaucoup, et en même temps, quand on referme ce pavé, finalement c'est trop peu! Le suivi de gamme n'a malheureusement pas été très suivi, mais disons qu'avec un peu d'imagination, un bon meneur parviendra à faire vivre ce complexe univers!

 

Mais Thoan, c'est quoi qu'est-ce? En reprenant les écrits de Mister Farmer, c'est la description du Monde à étages, adapté pour que d'intrépides héros et héroïnes s'y risquent, bravant moults dangers. Le Monde à étages est divisé en cinq niveaux; Okéanos en bas, bordé par un océan et peuplé de toutes les créatures de la mythologie grecque, Amérindia, le second niveau, rassemble toutes les influences amérindiennes et précolombiennes, avec en prime des Viking et des centaures géants. Drachenland, le troisième niveau, est celui de l'âge médiéval, autant occidental que oriental. Le quatrième niveau est celui de l'Atlantide, où les Atlantes combattent les Amazones et de nombreuses tribus sauvages. Le dernier niveau est celui du palais Thoan.

 

Voilà pour le décors, qui se décline donc en paliers aux ambiances très différentes. Les Thoan forment un peuple très avancé, qui jadis créerent des univers de poche pour se divertir. Le temps faisant son effet, ils oublièrent les secrets technologiques nécessaires à la création de tels prodiges, et intriguèrent pour prendre le contrôle des univers existant. Cette lutte est souvent considérée par les habitants du Monde à étages comme un conflit divin, dont les démonstrations peuvent parfois raser une cité, où provoquer des cataclysmes climatologiques. Cela étant, les personnages n'auront pas grand chose à voir avec les Thoan, dont ils pourront éventuellement récupérer parfois quelques artefacts. Ils auront de toute manière fort à faire avec les dangers et les mystères du Monde à étages!

 

Côté règles, c'est lourd, très très lourd! Le système des six échelles différentes pour évaluer les caractéristiques, pour un jeu comme Thoan, c'est à dire pas le jeu auquel l'on jouera durant plusieurs sessions, c'est vraiment trop complexe, en particulier pour des débutants. Mais le système peut plaire aux simulationnistes, c'est certain. Le système de combat est très détaillé, assez proche de celui de Rêve de Dragon par exemple, il prend en compte de nombreux facteurs comme la fatigue ou l'usure du matériel. Il y en a qui aiment.

 

Bon personnellement, je n'ai mené que sur une poignée de parties, les joueurs ont apprécié l'univers et la thématique, essentiellement tournée vers l'action et la survie dans des environnements toujours étranges. J'ai éprouvé les plus grandes difficultés à former un groupe à partir des archétypes venant des différents étages du monde, il est en effet précisé que les voyages entre ces derniers sont extrêmement compliqués, et donc trouver des motivations aux personnages déplacés hors de leur environnement familier fut toujours une gageure.

 

http://www.servimg.com/u/f34/13/24/86/59/81310.jpg

Publié dans Les Jeux de rôles

Commenter cet article

Monsieur Manshoon 30/09/2013 11:28


ce genre de jeu ne m'a jamais intéressé. C'est fait par des fans, pour des fans, et au final, quand tu es fan, ça reste sur l'étagère pendant dix ans.